Inspirations & Humeurs

Ici c’est Paris

Ici c’est Paris.
Ici c’est la ville Lumière et de l’amour.
Ici c’est Rome, Miami, Bogota.
 Ici c’est la ville cosmopolite où vous avez toujours rêvé d’aller.

Ici c’est la rue derrière ce café mythique où les créatifs d’hier et d’aujourd’hui se réunissent.
Ici c’est Lagos ou encore Bali.
Ici c’est la plage paradisiaque qui a fait partie de votre bucket list pendant des années.
Ici c’est la portion de jungle que vous voyez depuis la terrasse de votre Airbnb.
Ici c’est le fleuve où les déchets plastiques sont dorénavant plus nombreux que la vie subaquatique.

Ici c’est Paris, Rome, Miami, Bogota.
Ici c’est Lagos ou encore Bali.
Ici c’est la vie telle que nous la voyons rarement dans nos feeds Instagram.
Ici c’est le visage de nos villes, de nos montagnes, de nos forêts et de nos plages.

Ici ce n’est qu’une partie infime de l’iceberg immergé.
La façon dont nous avons appris à consommer endommage chaque jour la santé de notre planète, et par effet de domino, la nôtre.



500 millions de pailles en plastiques utilisées et jetées par jour rien qu’aux Etats-Unis. 8 millions en France.
C’est l’un des déchets les plus ramassés sur les plages et dans l’océan. Suivi par tous ses petits copains en plastique: les cotons-tiges (heureusement bientôt bannis en France), les brosses à dents, les verres, les couverts, les bouteilles, sans oublier les couvercles à boissons chaudes.
Du plastique, encore du plastique, toujours du plastique. Du plastique, pas toujours recyclable, qui atterrit directement dans le nature et qui n’y disparait jamais. Non, il se réduira à l’infini en d’infimes particules, qui seront ingérées tôt ou tard par un organisme vivant.

Alors chaque petit geste compte:

refuser les pailles en plastique, qu’on utilise bien souvent par habitude plus que par absolue nécessité,
switcher vers des solutions plus écoresponsables: pailles réutilisables en inox, pailles biodégradables et/ou compostables, pailles en papier
– avoir ses propres contenants, lavables et réutilisables, et les remplir au fur et à mesure de la journée en café, eau, thé…
utiliser des sacs en cotons pour ses courses et des sacs en papier kraft ou des sacs filets pour ses fruits et légumes
– remplacer sa brosse à dents en plastique une brosse à dents en bamboo, ainsi que les cotons-tiges
– utiliser des tampons sans applicateur et/ou préférer des applicateurs réutilisables.

Mais au-delà de recycler, trier et ultimement mieux et moins consommer, un geste des plus évidents consiste tout simplement à avoir la bienséance de jeter ses déchets dans cet objet communément appelé une poubelle. Oui, au 21ème siècle il serait peut-être temps de comprendre que des trognons de pommes, des mégots de cigarettes, des bouteilles en plastique et autres n’ont pas leur place sur les trottoirs, bancs, plages et forêts qui composent notre environnement.
Ils nous en remercieront.

Et vous, l’état actuel de nos villes/plages en terme de propreté, c’est quelque chose qui vous choque?

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply