Inspirations & Humeurs Mes looks

Haters get sprayed like Afro-Sheen

Aurélia (31)

Coucou la rime acide made in Ludacris!
Retour en arrière sur ce look shooté il y a quelques semaines par la talentueuse Marie-Charlotte: j’avais encore mes tresses.

En fait, retour en arrière sur une coupe que j’avais tout le temps quand j’étais en primaire et au collège. A l’époque, j’avais pour habitude de l’arborer sans les rajouts. D’ailleurs, pour être tout à fait honnête, à l’époque, j’avais pour habitude de la maudire quelque peu. Parce que l’étape du coiffage, synonyme de dimanche matin gâché, était fastidieuse. Rester deux heures assise sans broncher (autant dire une éternité) à regarder une télé invariablement bloquée sur Auto Moto et Téléfoot, c’était le supplice. Pas étonnant aujourd’hui que mes fesses soient aussi rembourrées et que j’aime autant et le PSG ^^.
Mais c’étaient surtout les remarques, plus perturbantes les unes que les autres, et l’attention un peu trop pesante de mes petits camarades de classe, qui rendaient cet état de fait capillaire dur à apprécier.
«Pourquoi tu ne te fais pas des coiffures normales comme nous ?», «Hey c’est Coolio !». Je ne pense pas avoir été la seule à être moquée pour ses tresses étant petite. Mais comment pouvais-je leur dire, leur faire comprendre justement que cette différence, cet héritage ancestral ornant ma tête, c’est beau et inestimable, quand moi-même je ne comprenais pas pourquoi je devais porter cette coiffure, qui me paraissaient peu dans le vent, car peu représentée à la télé ou dans les magazines que je lisais.

 

« You wear the costume for one night, I wear the stigma for life »

Le souci, c’est que ce n’est pas qu’un problème d’enfant, mais également d’adulte. Quand on lit dans certains magazines féminins que les tresses font négligées, ou encore que c’est une «affreuse tendance», une coiffure ressemblant à des «poulpes sur un rocher», dixit le site Pure Trend en 2013. Pas très sympa.
Certains brandiront l’étendard de la liberté d’expression, pour justifier de tels propos.
Alors oui, on a le droit de ne pas aimer, mais ce qui est dérangeant c’est lorsque cela vient de la part de tels médias ; comment empêcher les clichés après ça ?
Ils valorisent faiblement l’esthétique de certaines minorités, et ce, à grande échelle.
Mais ce qui fait rire jaune c’est lorsque ces mêmes haters, sans s’excuser, ont fait l’apologie de ces mêmes attributs lorsqu’ils étaient portés par d’autres (comprendre des KimK, des Cara Delevingne…).

Alors oui, après ça peut-être que certains n’ont pas aimé entendre parler d’appropriation culturelle et n’ont peut-être même pas compris pourquoi d’autres « s’amusaient à faire tout un plat de quelque chose qui n’est juste que des cheveux ». Certains se sont peut-être montrés véhéments dans leurs discours, quand d’autres confondaient assimilation culturelle et appropriation culturelle.
Assimilation culturelle: se conformer aux codes de la majorité dominante pour être considérée. Par exemple, abandonner les tresses ou le port du cheveu naturel au profit d’une chevelure lisse, non pas par choix mais par contrainte professionnelle.
Appropriation culturelle : utiliser les codes esthétiques d’une minorité, hors contexte et/ou en ne lui donnant pas pleinement crédit. Par exemple, renommer des tresses africaines à son nom (Kim Kardashian braids), à celui d’une autre contrée (Dutch braids) ou bien à celui de sportives (Boxer braids); porter des coiffes indiennes, un objet sacré dans la culture amérindienne, en string sur un podium.
Deux exemples parmi tant d’autres.

« I’d been starved for images of myself » – Lupita Nyong’o

À côté de ça, je comprends ceux qui se sont sentis agressés et accusés dans leur vie de tous les jours, comme si, «parce qu’ils ne sont pas Noirs ils ne pouvaient pas porter de tresses». Pour moi, il est nécessaire de démolir cette idée et de dire que non, il ne s’agit en aucun cas d’interdire quoi que ce soit. Au contraire, j’ai envie de dire ! Je trouve ça génial quand de plus en plus de personnes s’intéressent aux tresses, au wax, au madras, et à quantités d’éléments constitutifs d’une autre culture, peu importe leur couleur de peau. Cela pourrait notamment éviter aux enfants d’aujourd’hui de se prendre les remarques que ma génération et celles d’avant ont pu connaitre à l’école.

De mon point de vue, de manière générale, le problème ne vient pas des individus en tant que tels, car la plupart du temps les intentions sont loin d’être mauvaises. Non, le problème vient plutôt de la manière dont certains médias et magazines féminins traitent les choses. Quand on glamourise l’histoire de Pocahontas par exemple; quand des journalistes aussi familières au cheveu crépu que Nicki Minaj l’est au bon goût écrivent des articles «spécial cheveux afro»; ou quand on n’a de cesse de renvoyer l’idée que des caractéristiques propres à la culture d’une ethnie, les tresses par exemple, font sales et sont peu acceptables, mais deviennent cool et in le temps d’un festival ou quand elles sont abordées par d’autres. Pour Kim Kardashian en l’occurrence, avec ou sans tresses elle bénéficie de la même valorisation esthétique; ce qui n’est pas le cas de quantité de femmes qui ont vu leur héritage culturel être moqué et pointé du doigt. Ou qui ont dû y renoncer pour parfois être acceptées.
C’est dérangeant.
Oui, c’est assez dérangeant d’adopter une culture sans le respect de l’humain qui va avec.

Le look:

Chemise: Zara (similaire ici)
Jean Mom: Topshop
Chemise en jean: Topshop (similaire ici)

Sandales minimalistes: New Look
Banane: Topshop

Crédit photo: Marie-Charlotte

Aurélia (7)
Aurélia (18)
Aurélia (17)
Aurélia (35)
Aurélia (20)
Aurélia (11)
Aurélia (36)
Aurélia (12)
Aurélia (2)

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    Pegcaramel
    1 juin 2016 at 09:28

    I love it !!! Belle coiffure 😉

    • Reply
      Les Carnets d'Aurélia
      1 juin 2016 at 19:38

      😉 Merciiiii!

      • Reply
        Mht
        5 juin 2016 at 23:10

        Top ce blog !! Une blogueuse à la plume déliée qui n’a pas la langue dans sa poche. Un look cool, des belles photos … Encore plus de coiffures originales ça serait top Continue comme ça

        • Reply
          Les Carnets d'Aurélia
          8 juin 2016 at 22:07

          Merciiiiiii beaucoup <3 <3!!!
          ah ça, la langue dans la poche, connais pas ^^

    Leave a Reply