Carnet mode

En toute élégance: quand le soutien-gorge devient apparent

Une bretelle qui dépasse gracilement d’un top en lin, une brassière en dentelle discrètement visible par jeu de transparence, depuis peu, pour moi, soutiens-gorges apparents riment avec raffinement.
Les soutiens-gorges triangle plus exactement.

Sans coques ni armatures, ils confèrent une sensualité délicate, paraissant à peine maitrisée, qui aujourd’hui me correspond. Le choix de ma lingerie a souvent reflété le rapport que j’entretenais avec mon corps. Rapport qui, autrefois, cristallisait aisément les diktats et autres codes de beauté imposés par la société.
Mes soutiens-gorges étaient alors obligatoirement à armatures et rembourrés, véritables illusions d’un buste qui n’était pas vraiment mien: rond et galbé.
L’acceptation de soi qui est venue avec la maturité, m’a fait prendre conscience de l’assujettissement et du simulacre dans lequel je me trouvais depuis tant d’années. Parce qu’en vrai, ces anciens dessous, d’un côté je ne m’y sentais pas toujours très à l’aise, et de l’autre j’étais quand même persuadée que ma seule option était de continuer à tricher.
En même temps, poitrine menue a été et reste encore associée à corps d’adolescente, tandis que l’opulente est l’apanage même du corps de femme.

Mais après tout ce travail de valorisation, qui a remis en cause tous ces carcans, révéler et accepter ma féminité devait se faire de la plus juste des façons: sans artifices et sans prétention.
C’est ainsi que les soutiens-gorges triangles sont devenus des amis.

Aussi, je trouve ces pièces au charme élevé, plus belles et mieux travaillées.
Un charme qui se retrouve décuplé lorsque, discrètement, la dentelle devient perceptible sous un top brodé, une chemise en coton légèrement entrouverte ou bien un pull col V à grosse maille.
Petit tour d’horizon de mes pièces préférées, parfaites pour révéler la quintessence d’un raffinement parfaitement maitrisé.

04K10JBLK_large

ASos

 

crédit photo de couverture:@_liesl_ Instagram

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    SAndrine
    13 février 2016 at 12:59

    Joli article, jolie sélection…. c’est vrai qu’il est plus joli de voir une poitrine vêtue d’un soutien-gorge adapté et sexy, que serré dans un soutien-gorge rembourré… personnellement je supporte ces derniers de moins en moins alors qu’avant je ne jurais que par eux….. féminité pour moi ne veut pas dire « gros seins »… tout est une question d’attitude, suggérer plutôt que dévoiler…..

    • Reply
      Les Carnets d'Aurélia
      15 février 2016 at 01:14

      Merci.
      Oui, et je crois qu’on est de plus en plus comme ça.
      On s’assume comme on est et c’est tant mieux :-)))

    Leave a Reply