#vintagediary

Leopard jacket

Ahhh… Dire que l’année dernière je débutais 2018 avec un post look et cette veste léopard. Et bien 2019, on prend les mêmes et on recommence. Enfin presque!

Same same but different, comme ils disent.
Oui, parce qu’en 365 jours il s’en est passé des choses, des choses qui font que moi en tout cas je ne suis plus la même, contrairement à ma veste qui a plutôt bien survécu à mes maladresses.
De 2018, je ne garderais que les bons souvenirs, comme:

– aller pour la première fois à Bimini aux Bahamas et plonger avec les requins,
– passer mes vacances à Seignosse et Guéthary, deux petites villes de charme du sud-ouest de la France,
– emménager dans un nouvel appartement et un nouveau quartier,
– m’être mise au surf,
– avoir adopté un corail via l’association Coral Gardeners dirigée par le charismatique Titouan Bernicot,
– passer Noël avec ma belle-famille,
– avoir craqué pour un appareil photo argentique, bye bye les jetables,
– être devenue végétarienne 5 fois dans la semaine,
– avoir fait des dons réguliers à l’association de conservation marine Sea Shepherd,
– avoir lancé ma boutique de vente en ligne vintage, je tiens à la séparer de mes activités blog et écriture, donc pour le moment je n’en parle pas plus que ça ici ou les réseaux sociaux,
– avoir participé à un voyage presse avec le magazine Dinette
– avoir participé à des campagnes de ramassage de déchets avec Surfrider,
– avoir pu tester la loi de l’attraction à chaque fois que j’en avais besoin,
– avoir battu mes propres records en apnée.
Et puis surtout, SURTOUT, je suis devenue beaucoup plus tolérante et aimante envers moi-même.

C’est un travail de tous les jours. Il n’y a pas de ligne d’arrivée, ou de quelconque sommet atteint où ensuite tout ce que je fais est H24 génial, que peu importe l’angle de la photo, je me trouverai quoi qu’il arrive et à chaque fois ultra-canon, et que ma cellulite c’est trop ma vie, ma fierté.
Disons que j’ai appris, j’apprends en fait à accepter toutes ces choses, à ne plus les considérer comme de terribles fardeaux ou d’ultimes définitions de moi-même, mais comme de simples choses qui font parties de mon quotidien.
Et ça dans le fond c’est ma plus grande fierté. C’est un peu mon super-pouvoir, que de dire à cette société qui ne glorifie que les “avions de chasse”, que je suis très bien telle que je suis.

Du coup j’ai profité de ce regain de badass attitude pour plus ou moins organiser mon année, définir certains objectifs, préparer des voyages. Et même si en vrai il n’y a pas besoin d’elle pour prendre de bonnes résolutions, y’a pas à dire, la nouvelle année ça donne des ailes!
Aller, je vous la souhaite bien belle.
Xx

Le look:
Veste/jacket: Abou d’abi bazar (similaires ici et ici)
Combinaison/coverall: Na-Kd (similaire ici)
Pull/Jumper: Uniqlo
Boots: Dr Martens (similaires ici et ici)

Photos: Mariposa

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Teri
    11 janvier 2019 at 00:39

    Look au top!
    Et au passage, j’ai adoré ton récap de 2018!

    • Reply
      Les Carnets d'Aurélia
      13 janvier 2019 at 00:34

      Merci Teri!!! <3 <3

Leave a Reply