Mes looks

You say goodbye, I say hello

_MG_7843

Quoi de plus évocateur qu’un titre des Beatles, pour traduire ce que je ressens depuis plusieurs longs jours, face à ce fameux Brexit britannique… Je vous rassure, je ne vais pas épiloguer 107 ans sur le sujet, au risque de devoir faire sponsoriser ce post par Nurofen; même si, dans le fond, ça me démange. Parce que oui, je l’avoue, mes petits projets de vie s’en trouvent quelque peu bouleversés. Pour vous dire la vérité, la vérité vraie, Londres, c’est depuis un moment une évidence pour moi. Je m’y voyais déjà, y vivant sereinement. L’amoureux au bras, la maison, le labrador et le chat, tout ça, tout ça. Alors oui, j’ai mal à mon Europe.
Mais histoire de remotiver les troupes, on va parler mode. C’est nettement plus sympa. Encore plus quand je porte du jean en haut comme en bas. 

Un look 100% denim, un look 100% moi. J’aime pas, j’adore. Ça fait slogan de pub, mais c’est l’effet que ça me fait! Bien évidemment, je n’en suis pas à mon premier coup d’essai, et ce ne sera pas le dernier. Slim brut et chemise en jean cintrée claire; jean boyfriend brut et veste en jean méga large; ou encore mom jean délavé et chemise quasi ton sur ton; j’ai beaucoup essayé, combiné et validé.

Ici, place à une tenue brute et décontractée. J’ai fait le choix de pièces amples, aux bords effilochés, pour une allure faussement débraillée avec une once de nervosité, tout comme j’aime.
Au menu donc, un top vintage en jean bicolore acheté à Londres (tiens donc ^^), accompagné d’un jean droit large, cuisiné à la sauce Zara.
Le denim étant une matière plutôt lourde, avec un pantalon de cette longueur, 7/8, et ample, qui plus est, il était quasi impossible que je fasse l’impasse sur une paire de talons hauts. Aussi badass que je sois, contester cette évidence visuelle du haut de ma petite taille, aurait été la plus grande des hérésies, à l’instar de cette décision d’un certain 24 juin 2016.

Bon, sinon vous l’aurez aisément compris, le jean et moi c’est pour la vie (comme pour Londres en fait; je ne lâcherais pas l’affaire et je lui dirais un jour ce définitif « hello »). Entre le denim et moi, aucune loi mode ne viendra s’immiscer, aucun référendum du style ne viendra troubler cette relation idyllique, si parfaite.
Et vous, si on vous demandait, vous lui diriez plutôt in ou plutôt out?

Le look:
Top: Vintage (similaire ici)
Jean: Zara (similaire ici)
Chaussures: Prada
Bracelets: Sans nom (achetés dans une boutique indienne à Paris)

Photos: Marie-Charlotte

_MG_7871
_MG_7865
_MG_7820
_MG_7806
_MG_7864
_MG_7874
_MG_7838
_MG_7861
_MG_7830
_MG_7811
_MG_7888

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    timidoesteta
    9 juillet 2016 at 17:45

    ET cette  » cow girl funky  » semble toute droit échappée des 70’s enchantées 🙂
    a presto

    • Reply
      Les Carnets d'Aurélia
      13 juillet 2016 at 23:39

      hehe ^^

    Leave a Reply