Carnet sport & forme

Survival of the fittest

*Ding Dong*

« Coucou toi ! ça va ? Je me présente, Monsieur Sport de son prénom Jemymets. Je suis une de tes résolutions 2016, tu te souviens ? »

Parce qu’après avoir prononcé cette phrase en long en large et en travers au cours de 2015 (on va faire comme si on n’avait rien dit en 2014, 2013, 2012…), et après avoir été assidue de manière plus qu’irrégulière (je lève la main), en 2016, on n’aura qu’une parole : on se met au sport, vraiment. Et on s’y tient.

Souvent, « faire du sport », « se remettre au sport », « en faire régulièrement » sont vécus comme des corvées. L’opposé des petits moments de détente passés à flâner, à siroter un verre en terrasse ou bien à flemmarder devant la télé. Moindre effort devient synonyme de moment de bonheur.
Pourtant les conséquences de cette oisiveté sans limite n’a rien pour nous faire sourire: se retrouver essoufflée à la moindre montée de marche ou se sentir toute flagada 365 jours par an.

Alors que, selon ce que je lisais il y a peu dans un essai sur le bonheur, beaucoup des meilleurs moments d’une vie, se trouvaient être ceux durant lesquels on dépassait nos limites (physiques ou mentales), et où on accomplissait quelque chose de difficile mais qui en valait la peine.

Le sport est l’un de ces instants.
Difficile de faire 10 pompes de suite ou 10 tractions? Pourtant ça en vaut la peine.
12 km de run par -2°C ? Difficile, mais ça en vaut la peine.
1 heure de Body Attack à 20h ? Éreintant, mais là encore, ça en vaut la peine.
A la clef notamment, une meilleure estime de soi et un mental d’acier.

Alors, pour cette nouvelle année on se fait la promesse de ne rien lâcher ? D’être régulière et de continuer à se dépasser ?
Parce qu’en vrai il n’y a pas de moment optimal pour s’y (re)mettre. Et il n’y en aura pas. L’heure « sport » n’existe pas. Pas sur ma montre en tout cas. Les heures de bureau ne changeront pas subitement, la fatigue du mardi ou du jeudi non plus. Rien ne nous poussera comme par magie à la salle. Seule une forte volonté le pourra; celle qui souhaite que nous vivions de bons moments. Celle qui s’est affranchie de toute excuse. Celle qui voit le sport comme un lifestyle et non comme une tâche pénible.

Pour être honnête, cela fait plusieurs bonnes semaines que je n’ai pas fait de sport. Flemme et fêtes. Fêtes et flemme, je ne me rappelle plus trop à cause de qui en premier. J’avoue aussi, j’ai pris un peu de ventre, et un peu au niveau des hanches. Pour autant, c’est tout le corps que je vais travailler durant cette phase de reprise que je vais commencer. Avec une part cardio et une part de renforcement musculaire (vous trouverez un exemple de programme de remise en forme que j’affectionne ci-dessous).
Parce que oui, il y a un mythe qu’il faut démystifier, une conspiration globale qu’il faut anéantir et qui pullule à foison dans certains magazines féminins : celui qui affirme que l’amincissement localisé est possible.

Chimérique, mis à part pour les exceptions (ces créatures à la limite du surnaturel qui mangent ce qu’elles veulent, perdent où elles veulent, un tel cas de figure est rare; et ne rêvez pas on ne peut pas toutes être des exceptions). Donc non, vous n’aurez pas un ventre ultraplat juste en faisant des abdos; genre pas besoin de changer ses habitudes alimentaires, d’activer les autres groupes musculaires ou de varier les mouvements afin d’augmenter la difficulté avec le temps.
Ouais, ouais et les fesses de Kim … elles sont naturelles. Mais bien sûr.

C’est le meilleur moyen au contraire pour se retrouver avec des abdos en béton sous un ventre grassouillet.
Car il faut savoir que la graisse ne disparait pas à la carte (sauf lipo). La graisse qui s’accumule au niveau du ventre ou des hanches n’appartient pas qu’au ventre ou aux hanches. Elle appartient à tout le corps. Après, oui, elle aura ses endroits de prédilection pour se loger (combo ventre, cuisse, hanches pour les femmes) et sera plus visible là; mais les joues, les bras ou encore les mollets, en vrai ne seront pas épargnés, juste plus légèrement touchés. Bon il y aussi les autres exceptions, ces filles minces et actives qui n’arrivent pas à perdre de la graisse très localisée, mais c’est un autre débat et surtout une problématique plus complexe puisqu’elles sont déjà actives, elles…

Aller, pour nous, 2016 commence maintenant.

T-shirt à manches longues: Nike
Collant de training: H&M
Baskets: Nike

                                                                                          

                                                                                        

                                                                                                 

                                                                       

 

** Programme de reprise **

3x par semaine pendant 3 semaines.
Pour qui ? Débutantes et confirmées. Ajoutez des poids pour plus de sensations et augmentez les sets
15 répétitions de chaque exercice.
3 sets minimum – 5 maximum
· 15 pompes (ouverture large, bras à 90°)
· 15 squats (dos droit, fesses vers l’arrière, genoux alignés avec les orteils)
· 15 fentes alternées
· 1 minute de planche
· 15 relevés de bassin (serrer les fesses tout le long)
· 15 relevés de buste (contracter les abdos pendant tout l’exercice, dos droit)

Suivi de 20 minutes de course à allure constante.

 

Photos: Yasmine Bennis
Illustrations: Pinterest

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply
    deltreylicious
    8 janvier 2016 at 20:55

    J’ai décidé de m’y remettre !
    Super article !
    http://deltreylicious.com

  • Reply
    TIFFANYMAGINE
    8 janvier 2016 at 21:42

    Ca fait du bien de voir une résolution sport qui à l’air plus motivée que sur un petit bout de papier collé sur le réfrigérateur !
    Comme tu dis, il va falloir s’y mettre pour se sentir mieux et surtout ne pas attendre de se sentir bien pour s’y mettre. Bye bye les mauvaises excuses et hello les coups de pieds au c** pour être ravie une fois la séance finie.
    Pour ma part le vrai défi c’est le running. Je sais tellement que je HAIS ca que je ne sais aps comment m’y mettre pour prendre la chose le mieux possible. Ou au mieux trouver une alternative équivalente…

    Merci pour ce petit programme sportif, je me remets en jambe et j’attaque le BBG !

    • Reply
      Les Carnets d'Aurélia
      10 janvier 2016 at 17:09

      :-)!
      Ah oui le running, le cardio ce n’est pas trop mon truc à la base non plus.
      Comme alternatives tu as la corde à sauter, le vélo, le roller ou les burpees (beurk je hais tellement les burpees) que tu fais en fractionné.
      Travail pendant 20 secondes repos pendant 10 secondes, le tout 8 fois. Pendant les phases de travail il faut se donner A FOND!!
      C’est rapide et hautement plus efficace que du cardio à allure constante :-).

    Leave a Reply