Carnet Beauté

Soins visage: les produits que j’ai aimé (printemps 2014)

Niveau cosmétiques pour le visage, j’ai toujours eu une grosse préférence pour les produits se trouvant en parapharmacie.
Ayant une peau à problèmes, le « méga » ne serait pas de trop parfois, je peine à trouver des soins me donnant entière satisfaction à moyen et long termes.
En effet, je n’aime pas spécialement l’accumulation de différents produits sur le visage ou encore que cela soit trop long à appliquer. Bref du maximum d’efficacité en un minimum de temps.

Mes produits de choix doivent traiter à la fois l’excès de sébum, les tâches, tout en étant doux et non irritants car la peau de mon visage est parfois très réactive. Super…

En avril dernier j’ai découvert les produits Dermalogica.
Oui, j’ai souvent cette manie d’arriver bien après la tempête.
Mais mieux vaut tard que jamais, cette découverte a été très bénéfique pour ma peau.

Pour la petite histoire, Dermalogica est une marque US (étant fan des States, voir made in USA sur un soin cosmétique, fait que je l’achèterai à 90% sûr) distribuée dans un réseau restreint de dermatologues et esthéticiennes.

Adoubée par la profession, la marque bannit depuis sa création l’usage d’agents irritants ou comédogènes.
Les soins Dermalogica sont également très riches en actifs de choix: huiles d’olive et de noyaux d’abricot, graines de bourrache, extraits botaniques purifiants…
Mais ce qui fait la grande force de Dermalogica, c’est le FaceMapping.
La peau n’est pas juste une peau sèche ou une peau grasse; elle est étudiée et analysée zone par zone afin d’apporter un programme de soin ultra-ciblé.
Je vous parlais déjà du Face Mapping et de la « signification » des boutons, suivant la zone où ils apparaissaient, dans cet article.

Face mapping

Je n’avais qu’une envie, être autant conquise par leur efficacité sur ma peau que par leurs promesses.
Je ne possède pour l’instant que deux produits: le Pre-cleanse (qui a remplacé dans mon cœur la gelée démaquillante Clarins depuis que je l’ai finie) et l’Ultra-Calming Cleanser.
Je me procurerai les autres produits de ma consultation Dermalogica une fois que j’aurais fini les soins d’autres marques que je possède.

J’ai d’ailleurs compris avec Dermalogica que mélanger divers produits de marques différentes n’était pas spécialement bon, les actifs Dermalogica fonctionnant en synergie. C’est surtout pour des raisons économique que je ne respecte pas pour l’instant ce précepte.

Et pourtant, même en ne le respectant pas j’ai constaté un changement au niveau de ma peau.

Pre-cleanse:
Precleanse

c’est le point de départ de mon rituel de nettoyage du visage, que je sois maquillée ou non. Cette huile légère qui se transforme en lait fluide au contact de l’eau décolle et dégomme les premières impuretés. Le nettoyant que l’on applique ensuite, se chargera du reste. Les pores se retrouvent moins encombrées et cela empêche la formation des boutons. Pas besoin d’en mettre beaucoup pour constater l’efficacité du produit. Fonctionne très bien avec le maquillage waterprof.

Ultra calming:
UC cleanser

j’ai longtemps cru que ma peau était solide comme un roc, tout en constatant quand même qu’au niveau des ailes du nez et du menton, elle pelait assez souvent.
La texture de ce nettoyant visage est plutôt compacte. Cela ressemble à de la gelée. Il y a un effet frais agréable à l’application. J’aime son côté fondant à l’application.
au départ, j’avais peur que cela ne lave pas correctement mon visage. Oui moi qui suis habituée aux textures gel moussantes des produits spécial peaux grasses.
Une différence qui au final n’est pas sans me déplaire, ni déplaire à ma peau

Résultat à la longue, les imperfections se sont faites nettement plus rares. J’utilise ces produits depuis deux mois déjà. J’ai en ai toujours malheureusement, mais moins. Ma peau est plus éclatante et surtout elle est moins irritée à certains endroits.
Elle est parfaitement nettoyée.

A cela j’ai ajouté depuis peu un produit dont les promesses et les résultats sur d’autres m’ont bleuffé: le Tokyo Love Soap, Pure Girls.
Crée à la base pour le corps (il en existe toute une gamme), beaucoup le recommande également/surtout pour le visage. Il n’a de « savon » que son nom car il ne possède aucun agent détergent. Il est riche en actifs naturels et végétaux: acide hyaluronique, vitamine E, huile de busserole entre autres.

Tokyo Love Soap

J’avoue avoir été refroidie par le « whitening effect ».
Le blanchiment de la peau est tout bonnement une aberration et surtout dangereuse pour la santé!!
Mais après investigation, l’effet dit « whitening » n’est pas un blanchiment à proprement parler, effet marketing oblige, il faut plaire au marché asiatique avec un marketing et un choix de mots ciblés; il s’agit d’une uniformisation de la couleur de la peau, dans le sens où l’effet recherché est la diminution des tâches pigmentaires, par éclaircissement de celles-ci (quelles soient dues à l’acné ou bien au soleil).

Le Tokyo Love Soap, je possède le « Pure Girls » permet d’uniformiser le teint, de le rendre plus éclatant, d’hydrater la peau, de désengorger les pores, de diminuer l’apparition des boutons ou encore de d’adoucir le grain de peau.

Si je vous en parle alors que je ne teste ce produit que depuis peu, j’ai parce que moi l’éternelle sceptique j’ai été stupéfaite par les premiers résultats dus à mes premières utilisations.
Les imperfections que j’avais, avaient disparues pour certaines et considérablement diminuées pour d’autres dès le lendemain! Ma peau est lumineuse et vraiment douce. Les taches sont moins pigmentées.
Pour les taches quand j’y pense j’utilise également un sérum en application locale, mais très souvent je ne suis pas rigoureuse au niveau des applications.
Je n’ai malheureusement pas constaté d’amélioration au niveau de la production du sébum pour le moment.

Mis à part cela, je suis conquise par cette petite nouveauté.
Si ça avait été un autre produit je n’aurai pas crié au miracle ni pris le temps d’écrire déjà quelques lignes dessus; mais pour le Tokyo Love Soap, c’est différent!
C’est un véritable HIT en Asie (continent où on connait les BB cream ou encore le soin Baby Foot depuis près de 20 ans, alors qu’ils débarquent en France)!
Ses qualités sont fondées sur du concret; alors les prémisses que j’ai pu constater ne vont faire que s’améliorer.

Niveau utilisation, je l’utilise après l’Ultra-Calming cleanser de Dermalogica ou sinon seul, juste après le Pre-cleanser.
Efficacité et gain de temps, toujours.

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    jenesuispasbelle
    5 juin 2014 at 14:29

    Super article, très complet et détaillé 🙂
    Bisou ma belle x
    http://jenesuispasbelle.wordpress.com/

  • Reply
    Jen La Conteuse
    31 mars 2016 at 12:20

    Bonjour Aurelia,

    Je découvre ton site et je commence à être addict :).

    Après avoir fait un traitement Roacutane et 6 mois après mon arrête définitif de la pilule, ma peau est redevenue catastrophique (acné, tâches pigmentaires, microkystes) avant que je comprenne exactement quelles étaient les sources du problème (il y avait plusieurs facteurs ). Il m’a suffit de réaliser quelques petits changements au niveau de mon hygiène de vie, et adopter une routine slow healthy pour enfin avoir une jolie peau, sans utiliser de procédés chimique 🙂 🙂 :).

    Si tu veux des petits tuyaux n’hésite pas :).

  • Leave a Reply