Carnet mode

RA Paris

Je vous présente Romain Brau. Romain, n’est autre que l’un des deux fondateurs (avec Ana Kushnerova) de RA Antwerp (comprenez «Anvers») (http://www.ra13.be/).

RA Anvers c’est 4 espaces phares: une galerie d’art (lieu d’expression artistique de divers horizons : photographie, sculpture, vidéo…), une boutique de mode : composée de pièces inédites en édition limitée, tout spécialement crées pour RA; un café-restaurant et une librairie.

Depuis 2012, à Paris, au 14 rue de la Corderie, un ancien garage entièrement rénové accueille un concept store reposant sur le même principe : créer une sphère de haute envergure artistique. Le travail pointu et moderne de jeunes créateurs à l’inspiration vibrante et débordante coexiste avec mode vintage, littérature de l’art et accessoires de mode (colliers, lunettes délirantes, chaussures…).

Mordu par ce qu’il fait, Romain vous parle de ce concept avec dynamisme et passion. Et de la passion le moins que l’on puisse dire c’est qu’il y en a chez RA.
Dès l’entrée, passées les majestueuses portes en relief en bronze, on se retrouve immédiatement propulsé au sein d’une œuvre d’art vivante.

Mon coup de cœur créateur a clairement été pour les créations de James Long. Son travail est tout simplement remarquable (dans tous les sens du terme ^_^).

Atmosphère chaude et arty se dégage irrémédiablement du lieu.
Romain m’a confié avoir conçu le lieu comme une ode au théâtre. Nous sommes spectateurs, la mode actrice: pièces vintages et contemporaines s’unissent pour livrer un merveilleux spectacle. RA Paris accueillera de manière régulière performances d’art ou encore fashion happenings. Et une fois par mois seront présentées les nouvelles acquisitions.
Levée de rideau.

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Mes coups de coeur du week-end | Les carnets d'Aurélia
    19 novembre 2012 at 12:19

    […] Bref, pour en revenir à mes coups de coeur, je commencerais tout d’abord en vous présentant cette petite merveille que j’ai pu croiser à la boutique RA Paris, dont je vous avais déjà parlé juste ici. […]

  • Leave a Reply