Carnet Beauté

L’utilité du sérum (infos + banc d’essai)

Récemment, en pleine session beauty shopping avec une amie, une discussion de la plus haute importance est venue s’immiscer entre nous…..l’utilité du sérum (je pense que cela était facilement devinable au vu du titre).
« Quoiiiii t’utilises pas de sérum??! »
Amie : «Jamais, je n’sais même pas à quoi ça sert; déjà que je mets une crème visage que très rarement…» :o!!! Hiiiiiiiiiii prise en flag’ de beauty terrorism! Bref je vous épargne la fin de la discussion, pour me recentrer sur l’intérêt premier de ce post: le sérum pour la peau.
Poudre, fond de teint, tonique, correcteur, crème de jour, contour des yeux, fluide hydratant, lingettes démaquillantes, crème de nuit, huile démaquillante, il est vrai que la quantité de produits dont on peut se servir pour le soin et le maquillage du visage donne le tournis et qu’en ajouter un énième (le sérum), bah ça rime un peu à rien. Et pourtant…

Quézako?
Ce produit est bourré de concentrés actifs, qui vont agir rapidement et en profondeur. Un p’tit schéma s’impose pour comprendre comment est faite la peau (j’adore ça fait prof de S.V.T !) :


Source : www.infovisual.info

Le sérum va agir au niveau du derme, tandis qu’une crème/un fluide, se contentera de rester en surface au niveau de l’épiderme. C’est pourquoi on a besoin des deux, pas de sérum sans application ensuite d’un fluide. Certains pourtant, comme le Sérum Super-Aqua de Guerlain dérogent à cette règle universelle. La fameuse exception vous savez…

L’utiliser, oui mais comment ?
Son utilisation (jour et/ou soir) vient directement après le démaquillage, le nettoyage du visage et l’application du tonique. Bon vous n’êtes pas obligées de faire toutes ces étapes là, car vous l’aurez tout simplement compris, en gros il s’utilise sur une peau propre, nickel chrome ! Et mine de rien ça ne va pas tant de soit pour certaines personnes, je vois de ces choses parfois à la salle de sport… Comme le sérum est très concentré, une petite quantité suffit, un pfoucht ou deux gouttes suivant le modèle du flacon.
Pas de coton, juste les doigts (propres), mais bon si vous vous êtes nettoyées le visage au préalable ça devrait être bon de ce côté-là aussi. Procéder par de légers pianotements permet de mieux faire pénétrer le produit. On laisse passer quelques secondes et on applique sa crème/fluide de jour ou de nuit.

Quel sérum choisir ?

A problème spécifique, sérum adapté : tâches pigmentaires, éclat, anti-rides, anti-âge, matifiant, hydratant…
Il est mieux de l’utiliser en cure et pas toute l’année afin d’éviter l’effet d’accoutumance ; sinon il faudra passer à un concentré d’actifs plus puissant, ce qui veut dire produit plus chèèèèèr! Si vous tenez quand même à l’utiliser régulièrement dans l’année, vous pouvez le mettre sous un masque 1 à 2 fois par semaine, sauf avec un masque poreux (matifiant/astringent/à l’argile).
En résumé, le sérum permet d’offrir un service sur-mesure à la peau.
Une peau mixte par exemple pourra jouer sur les deux tableaux avec un sérum hydratant et un fluide matifiant. Top!


Banc d’essai

Au cours de ces derniers mois j’en ai testé plusieurs : le sérum hydratant de Bioderma, le sérum matifiant de Darphin et le sérum matifiant d’Aromatherapy Associates. J’ai une peau mixte donc j’alterne entre problème d’hydratation et luisances.

Verdict:

Hydrabio Sérum, Bioderma

Les « plus »: non comédogène. Convient aux peaux mixtes. La texture est onctueuse, pénètre vite, sans laisser de sensation de gras sur la peau. Au bout des quelques jours on sent la différence, moins de tiraillement, une peau repulpée. Flacon airless. Je conseille.
Les « moins »: honnêtement, je ne lui en trouve pas. Coup de cœur absolu.

Skin Mat – sérum équilibrant, Darphin

Les « plus »: non comédognène
Les « moins »: ce sérum c’est juste la blague du siècle. Il est méga liquide pour commencer, et à l’application il a un effet collant. Aucune amélioration constatée après 2 mois d’utilisation. La blague quoi.

Mattifying skin serum, Aromatherapy Associates

Les « plus »: Une texture onctueuse qui est rapidement absorbée. Les odeurs d’huiles essentielles. Les résultats. C’est mon sauveur, celui grâce à qui je vire boule à facette au bout de 3 heures, à la place des 60 minutes habituelles. Une agréable découverte!
Les « moins »: c’est plus du technique, la marque se trouve en Angleterre principalement et dans quelques points de vente seulement à Paris.

En bref, il y a des produits qui vous conviendront très bien, d’autres moins. En général je vous conseillerais plutôt les sérums qu’on trouve en parapharmacie, certes le packaging est moins glam’ mais l’efficacité est top, plutôt que ceux en parfumerie Exception faite pour Estée Lauder dont l’expertise n’est plus à refaire, aucunement.

(__/)
(=’.’=)
(« )_(« ) bises!

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Loubna.A
    27 février 2016 at 21:26

    Coucou !
    J’ai eu (en cadeau) le sérum Skin Mat de Darphin, et c’est clairement LA daube. Il est collant comme tu le dis, mais le comble du comble c’est qu’il fait briller la peau. Après l’application désagréable (le produit est vraiment liquide et collant), ma peau brille comme si j’avais mis de l’huile ! Il est vraiment pourri ce sérum. Je me suis renseignée sur le prix, et pour 55e le flacon, je pense qu’on peut trouver 1000 fois mieux !
    Heureusement que je l’avais pas payé de ma poche !! Merci pour cet article ! Des bisous, Loubna 🙂

    • Reply
      Les Carnets d'Aurélia
      3 mars 2016 at 21:06

      Le sérum de l’horreur en effet!
      J’ai depuis trouvé mon bonheur j’ai Bioderma, qui est une très bonne marque 🙂

    Leave a Reply