Mes looks

On wednesdays we wear pink


Une minute de silence SVP pour cette phrase mythique et magique du film Lolita malgré moi, film culte de mon adolescence que j’ai dû voir 512 fois. Je le connais par cœur. L’histoire, les scènes drôles et toutes les punch lines. De «get in looser, we’re going shopping» à «it only counts if you saw a nipple»; en passant par «you can’t sit with us» et «I want my pink shirt back»; sans oublier «don’t let haters stop you from doing your thang», ainsi que le fameux «on Wednesdays we wear pink» (le mercredi on porte du rose). TOUTES, je vous dis.

Ce film produit sur moi le même effet que peut produire La vérité si je mens (film qui me laisse pour le coup relativement de marbre) sur d’autres: l’hystérie.
D’ailleurs en ce moment le port du rose le mercredi c’est on ne peut plus vrai. Le mercredi, mais aussi le jeudi, le vendredi et quantité d’autres jours de la semaine. C’est en soit une mini révolution pour quelqu’un comme moi qui est beaucoup plus dans la sempiternelle mouvance du monochrome et des tons neutres. Un peu de changement parfois c’est pas de refus, et puis surtout ça fait du bien.

Mais des fois je me demande si la décision vient vraiment toujours de moi, ou si elle n’a pas inconsciemment été guidée par le flot continu de photos et d’inspirations que je reçois en continu via les réseaux sociaux. Genre, « il me FAUT du rose ». Voilà pourquoi j’essaye de plus en plus de rester loin des magazines de mode qui «dictent/imposent les tendances» (super…), des défilés, qui au final ne proposent pas réellement de diversité… Parce qu’à trop suivre tous les mêmes choses, on est happé dans une sorte de moule et on se retrouve tous habillés pareils, en se croyant tous en fait hyper originaux.

Je me rends compte que j’ai peut-être l’air agacé en écrivant ces lignes, mais je ne le suis pas, c’est juste un constat. Comme le constat qu’il y a encore quelques années les bananes, jogging pression, grosses baskets, hoodies et casquettes étaient largement dénigrés pour leur côté «ghetto», mais que maintenant TOUT le monde en porte, même les anciens plus fervents détracteurs. Alors oui on peut changer, mais il y a quand même des limites. Oui à l’ouverture d’esprit, à la prise de risque mode et tout ça, mais c’est bien aussi de ne pas changer de style comme de chemise, parce que «c’est à la mode» et que tout le monde semble adhérer à ça.

Enfin bref, je m’égare.
Quoi qu’il en soit, le rose est mon obsession actuelle. Pas étonnant du coup que lorsque j’ai vu ces petites merveilles chez Def Shop elles aient atterri illico presto dans mon panier. Pour le reste du look, je suis restée fidèle à moi-même avec un jean vintage, et un sweat oversize, tout doux. Un look simple comme je les aime.

xoxo

Le look:
Pull: Na-Kd
Jean: Levi’s (vintage)
Baskets: Adidas via Defshop

Plus d’inspi:

Photos: Mariposa










You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Candice
    4 novembre 2017 at 20:55

    Salut Aurélia!
    Je découvre ton blog grâce à Hellocoton, il est top !
    J’adore ton look 😉

    • Reply
      Les Carnets d'Aurélia
      14 novembre 2017 at 07:55

      Merci beaucoup Candice!!

    Leave a Reply