Carnet de voyages Etats-Unis

Miami et la Floride: exubérantes de nature (guide et bonnes adresses)

Exubérance.
C’est généralement ce à quoi on pense quand on évoque la Floride, Miami, et plus particulièrement Miami Beach; cette ville-ile qui semble résumer à elle seule cet état du sud. En même temps, avec son architecture art deco, difficile de passer inaperçue. Se balader à Miami Beach c’est comme arpenter un plateau de film des années 50.
Mégalopole caliente à l’accent cubain, Miami semble cristalliser un American way of life fait d’excès, de consommation et d’artifices. Et pourtant…

Et pourtant, en grattant la fine pellicule dorée, la ville du vice affiche un visage beaucoup moins clinquant et assurément plus mature.
En matière d’art et de design déjà; Miami a tout d’une grande, et rien à envier à ses consoeurs new-yorkaise, parisienne ou milanaise.

Le design est à Miami ce que les parapluies sont à Cherbourg: une évidence.

Si ce mot semble abstrait et être éloigné du quotidien de la plupart des gens, à Miami, il est zone d’expérimentation populaireUne expérimentation qui s’exprime aussi bien dans les galeries d’art, les façades de certains immeubles et même à table, laissant place à un autre American way of life, la chance de s’exprimer. Celui-là même où la nourriture ne se consomme plus de façon fast et où la consommation de biens n’est pas l’apanage ultime.

Bienvenue dans la cool Amérique. La vraie.
Celle qui ne fait pas la une des journaux pour des histoires de haine, de mal bouffe ou de culture poubelle. Cette Amérique dont on a du mal à situer les contours sur une carte. Cette Amérique que j’aime. 

En Floride, elle prend le nom de Crystal River ou encore Punta Gorda.
L’Amérique du goût simple pour les choses; celle où on mange le meilleur burger au café du coin, où on nage dans une rivière aux eaux cristallines et où la nature appelle au rêve.

D’ailleurs pour moi, la nature c’est ce qui caractérise pour beaucoup la Floride. Surprenant non?!
Mais c’est parce que c’est un état intrinsèquement nature et sauvage, où une simple pause sur une aire d’autoroute prends des allures de safaris spécial alligators. La Floride, surprenante et exubérante de nature.

Alors que vous soyez du côté bling-bling ou plutôt nature de la force, je vous emmène faire un petit tour avec moi, à la découverte de mes adresses préférées du Sunshine State.
Let’s roll!


Où déjeuner/diner?

Tap Tap: un restaurant haïtien de haut-vol. L’accueil est chaleureux et bienveillant, et dans l’assiette tout est très très bon.

819 5th St Miami Beach
Shorty’s Place: pour l’ambiance typiquement US, où tout le monde se connait et où le temps semble s’être arrêté, de ces petites villes de Floride. Prenez un burger, ils sont délicieux.
 306 W Marion Ave, Punta Gorda
The Crab Plant: allez-y pour la vue imprenable sur la rivière, la fraicheur des fruits de mer et surtout pour la meilleure key lime que j’ai jamais goûté!!
 201 NW 5th St, Crystal River
K-Ramen Burger: une cuisine fusion excellente. Un mariage entre ce qui se fait de meilleur au Japon et aux Etats-Unis. Au menu, burger, poké bowls et ramen. Tout est excellent, allez-y les yeux fermés.
 150 20th St, Miami Beach

Où boire un verre?

Des bars à Miami et en Floride il y en a à foison. Et pourtant parmi cette pléthore d’établissements certains parviennent mieux que d’autres à tirer leur épingle du jeu. Qu’il s’agisse du café du coin pour la pause cortadito (expresso cubain) du matin ou bien du bar feutré pour savourer des cocktail travaillée et ingénieux, chacun de ces établissement sait nous transporter dans un univers bien défini à nous transporter dans une ambiance feutrée, tout en étant rythmée et agréable à la fois.

Employees only: on y va pour ses cocktails bien sûr, mais aussi pour sa terrasse quelque peu cachée, et pourtant située en plein Washington Avenue.
 1030 Washington Ave, Miami Beach
Broken Shaker: vous saurez apprécier son ambiance vintage années 60-70 surement autant que les cocktails.
 2727 Indian Creek Dr, Miami Beach
Prohibition restaurant and speakeasy: ici les cocktails sont revissés pour le plus grand plaisir des papilles. Le mojito se fait avec des framboises plutôt que de la menthe par exemple. L’ambiance prohibition des années 20 participe également grandement au charme de l’établissement.
 3526, 3404 N Miami Ave, Miami
Panther Coffee: un bar hipster en plein Wynwood, où on peu savourer les essentiels, expresso, cappuccino… 
2390 NW 2nd Ave, Miami

Bonus et pas forcément du meilleur goût, mais parce que c’est mythique tout simplement: n’importe quel bar sur Ocean Drive. On s’en lasse très vite mais à faire au moins une fois!



Où prendre un bon PDJ/goûter?

David’s Café Cafecito: un des meilleurs restaurant cubain de la ville qui sert entre autre d’excellents petits-déjeuners.
 919 Alton Rd, Miami Beach
Diner 11th: c’est kitch à souhait mais c’est aussi un peu ça qu’on recherche parfois en allant aux USA. Ambiance Diner 100% américain. C’est bon et c’est servi en format XXL. 
1065 Washington Ave, Miami Beach
The salty donut: attention, donuts faits-maison ultra bons! Il y en a pour tous les goûts. Ils sont faits sur place au jour le jour. Ce n’est pas le secret le mieux gardé de Miami, alors armez-vous de patience car il y a toujours du monde!
 50 NW 23rd St #112, Miami

Où faire du shopping?

Etats-Unis oblige, la tentation de faire quelques emplettes dans des outlets, beaucoup moins chers qu’en France, se fait évidemment ressentir; néanmoins c’est vers des marques introuvables en France que je vous conseille vivement de faire votre shopping. Parmi mes préférées:

Books & Books: le paradis du livre en version anglaise. Il y a de tout: développement personnel, livres d’histoire, romans, beaux livres… Le personnel est passionné et hyper pointu. Un passage obligé.
 927 Lincoln Rd, Miami Beach
The Rabbit Hole: pour shopper des pièces uniques et vintage des années 50 à 90.
 791 NE 125th St, North Miami
Stripe: c’est un magasin de décoration vintage absolument splendide. Ici les années 60 et 70 sont particulièrement à l’honneur. C’est cher mais on y va surtout pour en prendre pleins les yeux et s’inspirer.
 799 NE 125th St, Miami

À voir, à faire?

⁃ Prendre une véritable leçon de vie et de courage au Kenny Space Center NASA
⁃ Spotter les alligators dans les Everglades à bord d’un air boat
⁃ s’offrir des sensations fortes dans les attractions d’Universal Studios à Orlando
⁃ Nager parmi les lamantins à Crystal River
⁃ Supporter l’équipe de basketball locale les Miami Heats à l’American Airlines Arena
⁃ Se balader au rythme des fresques murales dans le quartier de Wynwood
⁃ Plonger dans l’histoire de la ville en visitant le HistoryMiami Museum
⁃ S’imprégner de la décoration Art Deco de Miami Beach
⁃ Découvrir la faune et la flore subaquatique lors d’une plongée
⁃ Goûter à une célèbre glace de l’artisan italien Marchesi dans le Design District
⁃ Et pour les courageux, faire un tour en hélicoptère au-dessus de la ville pour admirer ses canaux et les eaux turquoises qui entourent la ville.






Sur la route on écoute quoi?

Pour peu que vous quittiez Miami et ce sont de larges et longues routes droites qui s’offriront à vous: USA oblige.
Un brin chauvin on ecoute du bon son d’artistes originaires de Floride ou bien, qui vantent les charmes de l’état.

Bette Midler: Only in Miami
Will Smith: Miami
Rick Ross: Hustlin’
Flo Rida: Club can’t handle me
Rick Ross: BMF
DJ Khaled: All I do is win
Drake: The Motto
J.lo: Love don’t cost a thing (pour le clip video qui sent bon Miami et la MacArthur Express way)
T-pain: Buy U a drank
Rupert Holmes: Escape

En bref:

⁃ On évite d’y aller entre septembre et novembre: la saison des ouragans
⁃ Compter 8 heures de vol entre Paris et Miami
⁃ Il y a 6 heures de décalages en été, 5 en hiver
⁃ L’état de Floride bénéficie d’une des taxes les plus basses du pays
⁃ À Miami Beach la plupart des transport sont gratuits
⁃ On ne se déplace pas à pied dans un quartier que l’on ne connait pas; mais ce conseil est valable dans la plupart des grosses villes américaines où l’ambiance peut changer de manière dramatique d’une rue à l’autre.





You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply