Carnet soin des cheveux

Le stretching

Et non, pas de post sur les bienfaits de cette discipline; aujourd’hui j’ai choisi de vous parler « cheveux ».

Alors was is das que le « stretching capillaire »?

C’est le temps qui s’écoule entre 2 défrisages.
Il peut être plus ou moins long, entre 8 à 24 semaines, suivant les personnes, la nature de leurs cheveux et l’intervention chimique qu’ils ont eu (défrisage, wave, curl, assouplissement, permanente, lissage brésilien, lissage coréen, lissage japonais).

Pourquoi le temps entre 2 défrisages mérite-t-il autant d’attention?
Il s’agit d’un moment critique pour les cheveux, et ce pour plusieurs raisons.

Plus le dernier défrisage remonte à longtemps, plus les repousses de cheveux naturels seront importantes. Le point de démarcation qui unit le cheveu naturel et le cheveu chimiquement modifié est extrêmement fragile.

.

Les cheveux naturels sont plus épais, plus « forts » que l’autre partie. La chevelure à tendance à s’emmêler très facilement. Un démêlage mal effectué, pas assez d’hydratation pour maintenir le cheveu souple et hop c’est la casse assurée. Et n’espérez pas pouvoir compter sur Olivier sur ce coup-là #blagueadeuxballes.

Le cheveu est donc hyper, hyper, HYPER fragile à ce moment-là.
Pour autant, il ne faut pas se servir de cette excuse pour défriser trop souvent.
Défriser alors qu’il n’y a pas suffisamment de repousses signifie que l’on défrise à nouveau des cheveux qui ont déjà été chimiquement traités. En anglais ça s’appelle de l’over process, et en bref c’est la casse assurée.

Le vrai défi est donc d’apprendre à gérer ses repousses et donc de basculer vers des stretchings de plus en plus longs. De manière générale le temps entre deux défrisages ne devrait pas être inférieur à 10 semaines.

.

Comment gérer un long stretching?

* Il faut procéder au défrisage mèche après mèche. Passez d’abord vos doigts puis ensuite un peigne à dents larges, toujours en commençant par les pointes et en remontant vers les racines. Toujours. Prenez votre temps, soyez douce, pour éviter une traction trop importante sur le point de démarcation entre les deux textures de cheveux.

* Hydrater et sceller l’hydratation de manière quotidienne. Pour rappel on hydrate avec de l’eau (j’utilise un vaporisateur pour une application plus uniforme)et on scelle l’hydratation avec une huile végératle ou bien une crème pour cheveux.

* On nourrit ses cheveux avec des masques aux protéines et des masques hydratants. Pour plus d’action et d’efficacité on les enveloppes d’une serviette chaude afin d’ouvrir les écailles et de laisser le produit pénétrer.
Parmi les masques au protéines vous aurez le Hair Mayonnaise d’ORS.

.

Faites vous des masques hydratants maison en utilisant des produits naturels comme le miel ou bien les huiles végétales (olive, amande douce, jojoba…)

* Pour les cheveux wavés ou permanentés, laissez sécher vos cheveux à l’air libre, en adoptant une coiffure de protection. Évitez toute source de chaleur inutile. Vous pouvez également faire le choix d’adopter une coiffure dite protectrice (tresses, twists, knots); qui vous évitera de manipuler quotidiennement vos cheveux. Cela vous évitera à coup sûr pas mal de casse. Le tout est d’éviter de trop serrer la coiffure.

* Attachez vos cheveux avec un foulard en soie la nuit pour éviter qu’ils ne s’emmêle et que les frottement de l’oreiller ne les abiment.

* Massez vos repousses et votre cuir chevelu une fois par semaine avec une huile végétale afin de les assouplir.

Comment je procède?
Quand les repousses commencent à sérieusement pointer le bout de leur nez j‘abandonne complètement le lissage.
Je procède en faisant un masque hydratant avant shampooing, me lave les cheveux une fois sur deux avec un après-shampooing (méthode no poo) et une fois sur deux avec mon shampooing chouchou CHI; je procède à un masque avec le Hair Mayonnaise et finis en appliquant une crème de soin.
J’avais pour habitude d’utiliser celle de Khiel’s mais je suis dorénavant fan de Curls Unleashed d’ORS.

.

Je tresse mes cheveux pour qu’ils sèchent en gardant une belle frisure.
Tous les soirs je vaporise ma chevelure avec mon mélange eau de source, glycérine végétale, huile de jojoba, huile essentielle de lavande et vitamine E; et scelle l’hydratation avec ma crème de soin pour cheveux. Je tresse pour éviter que les cheveux ne s’emmêlent pendant la nuit, les protège avec un foulard, et voilà!

Je devrais les masser mais suis un peu trop fatigué pour ça! Pas bien, je sais!

Si vous avez un lissage de type brésilien ou coréen, ne lissez essentiellement que les racines, en insistant très peu sur la ligne de démarcation entre vos cheveux naturels et ceux lissés par le produit.

En résumé, le stretching idéal est de 10 semaines. Essayez petit à petit d’augmenter ce temps.
Ne soyez pas trop « gourmande » dès le départ, car c’est une étape longue qui demande beaucoup de patience. Le moindre faut pas pourrait mettre à mal votre longueur en entrainant de la casse. ce qui serait vraiment dommage.

 

source photos: Google Images

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply
    Courrier des lectrices: comment lutter contre la chute de cheveux au niveau des tempes? | Les carnets d'Aurélia
    6 juillet 2014 at 14:03

    […] L’alopécie de traction, quant à elle, permet d’être évitée et endiguée en abandonnant les coiffures trop tirées, les tissages trop serrés et les traitements chimiques trop fréquents. Essayez d’espacer au maximum le temps qui sépare les retouches de votre défrisage. Pour plus d’info là-dessus, rendez-vous sur ce post. […]

  • Reply
    Quenn S
    6 mai 2015 at 08:55

    Hello hello, alors comme d’habitude ton article et superbement bien détaillé. CHAPEAU 😉
    J’ai une petite question a te posé si tu me le permet, bon voila je suis en stretching depuis 38sem (sans trop m’en rendre compte en fait )
    Tu pense que ses trop ? Que ça pourrait éventuellement me cassé les cheveux lors de mon prochain défrisage?
    Merci d’avance
    Xoxo 😀
    Instagram: Blacksurva

    • Reply
      Les carnets d'Aurelia
      14 mai 2015 at 21:34

      Hello!
      Merci à toi pour les encouragements!
      Whaou 38 semaines chapeau!
      S’il n’y a pas de grande différence entre tes cheveux naturels et défrisés cela pourrait expliquer que tu ne t’en rendes même pas compte (si ça se trouve un assouplissement serait même plus adapté)
      Après si tu sens que c’est quand même du boulot mais que tu arrives à tenir, tout en voyant assez nettement la différence défrisés/naturels, alors oui cela pourrait porter préjudice à tes cheveux qui se casseraient facilement au niveau de la jonction entre les deux textures, aussi bien lors de manipulations banales telles que les attacher, ou encore les démêler.
      Ça ne serait pas ton défrisage en lui même qui les ferait casser (s’il est bien fait), mais le fait qu’ils aient été fragilisés pendant toute cette période.

      à bientôt sur Insta’!

  • Reply
    Dévii
    3 octobre 2017 at 12:27

    Bonjour,
    Peut-on faire un stretching sur cheveux afro?
    Est-ce que ça casse ou abîme les cheveux?

    • Reply
      Les Carnets d'Aurélia
      5 octobre 2017 at 10:25

      Oui tu peux; en prenant bien soin de tes cheveux pendant cette phase.

    Leave a Reply