Carnet sport & forme

Le jus d’herbe

Je vois d’ici les grimaces et les visages interloqués de certaines!

Je ne suis pas une bio addict, mais le jus d’herbe fait parti de mes indispensables beauté.

En cure, chaque matin je mélange de la poudre d’herbe à un jus de fruits, que je bois à jeun. On peut la mélanger avec de l’eau, mais personnellement, avec cette méthode, je prends trop le goût de l’herbe et je trouve ça beurk! 20 minutes après on peut manger.

Pour moi il s’agit véritablement d’un coup de cœur!

Si le jus d’herbe est aussi efficace, c’est parce qu’il fait parti comme la levure de bière de l’alimentation vivante (à l’opposé de l’alimentation transformée, Kinder Bueno and co).
Il est bourré d’enzymes et d’anti-oxydants. Je ne vais pas vous faire un cours de science, tout simplement parce que j’en serais tout bonnement IN-CA-PA-BLE, mais de ce que je sais et surtout ai pu constater durant ma cure de 4 mois, c’est que les enzymes participent clairement au bon fonctionnement du corps en général et notamment à la digestion (bonne digestion = moins ballonnée = ventre plus plat = fille heureuse).

Me préparant pour mes vacances d’été (Miami et Martinique), pimper mon corps se présentait comme une absolue nécessité. Je fais quand même régulièrement du sport (plus de 5 heures par semaine en mixant cardio et musculation), mais ne me prive pas des bonnes choses quand j’en ai l’occasion (vraiment pas; j’ai d’ailleurs pleins d’adresses à Paris à vous conseiller). Du coup, quand j’ai constaté qu’il fallait commencer à se remettre dans le droit chemin, celui du maillot de bain, j’avais quelques petits soucis. Rien de dramatique en soit mais du pas top quand même: le cuissot qui dit bonjour aux capitons et le corps un peu « encrassé » (sensation de se sentir un peu lourde; au sens figuré bien sûr :-)).

Ma cure de jus d’herbe couplée à une alimentation un peu plus saine (je ne grignotais plus surtout) et mes heures habituelles de sport, m’ont permise de constater de nombreux effets. Tout ne s’est pas fait d’un coup, c’est sûr, et c’est d’ailleurs tant mieux.

Beaucoup plus d’endurance au sport, plus de légèreté. J’ai pu constater que ma peau étais nettement moins capitonnée sur les jambes, voire plus du tout et plus lumineuse sur le visage. Le jus d’herbe est un bon draineur. J’ai fait moins de rétention d’eau et mon bidon était plus plat.
Mais le must a été le regain d’énergie global que j’ai ressenti, et qui a été progressif et stable.

Aujourd’hui, après plus de deux mois d’arrêt de la cure je ressens encore quelques bénéfices, notamment au niveau de l’endurance en sport :-D. Je projette le Brésil comme prochain gros voyage, donc c’est pas plus mal (itsy bitsy bikini oblige!)

30 euros les 150 gr – durée environ 1 mois et demi, à raison de 3g par jour (l’équivalent d’une cuillère à café)

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Demain, je mange équilibré! – #1 | Les carnets d'Aurélia
    12 novembre 2012 at 22:22

    […] menu: Un jus d’herbe, du fromage blanc accompagné de muesli, des amandes et un kiwi. Pourquoi ça fonctionne? Ce […]

  • Reply
    An apple a day keeps the doctor away | Les carnets d'Aurélia
    27 décembre 2012 at 21:23

    […] cure de jus d’herbe ; ce truc c’est de la magie en boite, vraiment. Je vous en parlais déjà ici. J’aime bien aussi prendre un bon bain et y ajouter un cachet d’Efferalgan 1g. Effet délassant […]

  • Répondre à Demain, je mange équilibré! – #1 | Les carnets d'Aurélia Cancel Reply