Carnet Beauté

Indian magic

Il y a une semaine, alors que je vaquais à mes occupations shopping, je suis tombée nez à nez avec un ancien coup de cœur. Et vous savez ce que ce genre de situation implique. ça commence par un mélange de tout un tas d’émotions: du parfait étonnement (ohhhh, il est là!), au petit pincement au coeur, en passant par l’inévitable phase de questionnement:
« Qu’est-ce qu’il devient?, Pourquoi ai-je choisi de tout arrêter? »
Alors ni une ni deux, je me jette à l’eau, je fonce tête baissée et 3,50 euros plus tard, TADAAAAAAAAM…..

…… mon soin visage made in India « Hesh » faisait son retour auprès de moi!! ça a été mon masque chouchou pendant des lustres il y a quelques années de ça.
Son odeur exotique,mélange de bois de santal, rose et écorce d’orange, ses qualités (naturel, sans conservateurs) et ses promesses (éclat, réduction des imperfections et absorption de l’excès de sébum entre autres), m’ont de nouveau conquise.

A l’intérieur de la boite, le masque se trouve à l’état de poudre, dans un sachet hermétique.

Pour l’utiliser, il suffit de le mélanger (environ 2 cuillères à soupe) à de l’eau, de l’eau de rose ou du lait. Le but est d’obtenir une pâte onctueuse et épaisse.
Je vous conseille d’incorporer l’eau petit à petit, et de mélanger au fur et à mesure pour éviter que la préparation ne soit trop liquide et du coup d’avoir à ajouter plus de poudre pour compenser et vous retrouver avec 4 fois trop de masque.


Comme pour tout masque qui a un côté un peu astringent il faut éviter l’application trop près des yeux et des lèvres.
On laisse poser une vingtaine de minutes max et on rince.
Je l’ai utilisé 2 fois dans la semaine et il tient rapidement tout comme avant ses promesses. Petits boutons asséchés, teint un peu plus mat (bon faut dire que j’utilise aussi matin et soir le sérum matifiant d’Aromatherapy Associates donc ça aide beaucoup) et peau plus lisse. Bref c’est un masque qui contrairement à l’argile verte toute simple me convient.

La préparation est par contre ce qui m’a beaucoup lassée (préparer, laver le récipient, ranger le sachet de poudre sans en mettre trois tonnes à côté, stériliser le récipient…tout ça pour juste un masque?!?) Trop long pour moi surtout si il faut le faire 2 fois par semaine sur une longue période. yark!

Depuis le début de l’année je reste donc fidèle à mon masque Deep Cleanse, toujours d’Aromatherapy Associates; il sent bon, est efficace sur ma peau, et clic je l’ouvre j’en applique, clic je referme et c’est parti pour 15 minutes.
Ahhhh flemme quand tu me tiens…

Bref un bon produitb(efficace, naturel) mais pas vraiment fait pour moi; je le conseille en revanche à celles qui aiment jouer aux apprenties cosmétologues, car on peut ajouter tous pleins d’ingrédients (1 goutte d’huile essentielle de son choix par exemple), pour vraiment personnaliser son masque. C’est pour ça qu’il m’avait plus il y a quelques années, quand j’avais la fièvre des cosmétiques homemade. Je continuerais à l’utiliser c’est sûr mais de temps en temps.

Note: 14/20

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    An apple a day keeps the doctor away | Les carnets d'Aurélia
    27 décembre 2012 at 21:23

    […] chochottes, pour miser sur l’huile essentielle d’arbre à thé et les masques visage à base de bois de santal (on en trouve des pas chers dans les épiceries indiennes, 2 euros 50 en moyenne). Pour appliquer […]

  • Leave a Reply