Carnet de voyages Etats-Unis

In the Valley (part 2)

LCDA

LCDA

Top: Zara (équivalent ici)
Short: Zara (équivalent ici)
Sandales: Texto (équivalent ici)
Lunettes de soleil: ZeroUV

La suite donc.
Au programme (et dans l’ordre svp) :
– the Artist’s Palette ; de là, on y observe des roches de couleur tantôt bleue, tantôt verte, mais aussi jaune souffre, voire rose. Du grand art en plein air. Un point de vue spectaculaire et féérique.

Zabriskie Point; à faire si possible au lever ou bien coucher du soleil, afin d’être le témoin d’un spectacle véritablement inoubliable. De là, vous observerez une impressionnante chaine de collines érodées et de couleur ocre. La magie des couleurs là encore.

Mesquite Flat Sand Dunes; a.k.a les dunes du Sahara en plein désert rocailleux. Voir se dessiner au loin ces magnifiques dunes de sable, à quelques mètres seulement de la route principale, est invraisemblable. Elles semblent être sorties de nulle part. Une atmosphère surréaliste. Arrêt photos obligatoire.

– Des villes fantômes dont les ruines témoignent d’un faste passé.

Une fois la ville de Panamint Springs dépassée sur la route 190, on sent que la Traversée de la Mort prend fin: le paysage devient moins brut, chaotique et hostile; c’est aussi le retour progressif à la civilisation.

Tout va bien; il ne nous est rien arrivé.
Et comme pour clore cette étape spectaculaire et caniculaire du voyage (étape teintée de moments de doute et d’angoisse), à mesure que nous roulons, un vent frais souffle; et autour de nous, c’est le Nirvana : un coucher de soleil des plus magiques.
« Goodbye Death Valley » !

LCDA

LCDA

LCDA

LCDA

LCDA

LCDA

LCDA

LCDA

LCDA

LCDA

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply