Mes looks

Il Uomo

Quand on aime les coupes oversize et les silhouettes minimalistes, le vestiaire masculin est une véritable mine d’or.
Depuis quelques années maintenant, il s’invite de plus en plus dans le nôtre. Et je ne parle pas des pièces à l’esprit boyish, mais bel et bien des vêtements chapardés à sa moitié. Mention plus que spéciale à ceux qui empruntent certaines pièces de leur copine et gardent une allure ubercool (je pense évidemment à JS du blog J’aime tout chez toi).

D’aussi loin que je me rappelle, au collège je nourrissais déjà un certain intérêt pour les vêtements masculins. Si bien sûr je piquais en douce certains accessoires de la Maman, je me servais également plus qu’allègrement dans les armoires de mon père et de mon frère. Polos Lacoste, YSL, T-shirt Nike, Adidas, pulls Fuit of the Loom et même cravate y sont passés. Pour autant je n’étais pas un garçon manqué et je n’en avais pas franchement l’allure, parce que j’accordais énormément de soin à mon maquillage et que je prenais le temps de bien accessoiriser ma tenue à mes bijoux (enfin, mes bijoux… vous m’avez comprise hein 😉 ). Non, ce que je voulais c’était insuffler par touche une bonne dose de testostérone à mes tenues.
Pour moi les vêtements larges, ont toujours été le summum du cool, du style et du confort. Chez les hommes pas de prolifération de pièces à coupe bizarre (comprendre, une coupe pas franchement courte, ni franchement longue, juste bizarre) et de fioritures, pas de pièces trop cintrées non plus, non, que de la détente.

Aujourd’hui, c’est un tic qui m’est resté. Pour les basiques, ou des pièces sportswear je regarde très souvent du côté homme avant même de regarder dans la section femme, et honnêtement ça passe comme une lettre à la Poste. Sauf en magasin, où ça me vaut souvent des regards interloqués de la part des vendeurs (« Madame, vous êtes au rayon homme ici le rayon femme c’est là-bas » – Non, sans blague, c’est à cause de l’écriteau « hommes » il a dû m’induire en erreur ^^).

Cette veste Prada (Uomo, donc), quand je l’ai vu cet hiver, j’ai su qu’elle ne pourrait rester indéfiniment là sur le mannequin sans devenir mienne. Elle est tout ce que j’aime. Une veste camionneur à très forte inspiration militaire, avec les pattes sur les épaules et ce plissé que l’on retrouve à l’avant et à l’arrière de celle-ci; tous les ingrédients pour me plaire. Elle peut se marier à tout: de la robe habillée portée à la cool, au classique combo jean-baskets. Je l’adore. J’aime également ce côté oversize sur moi tandis que l’effet initialement voulu sur ces messieurs lors du défilé A/H 2015 de la marque italienne, c’était d’avoir une veste courte (s’arrêtant à la taille) et relativement cintrée.
De mon côté, une paire de talons et des bijoux pour féminiser un peu tout ça, et le tour est joué.

Des bisous

Le look:
Veste: Prada
Pull: Topshop (2013)
T-shirt manches longues: Cos (similaire ici)
Jean: Topshop
Bottines: Ted Baker (old – similaires ici)
Ras de cou: Asos

Photos: Mariposa Photographe

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Jeanne
    18 mars 2016 at 02:24

    MAgnifique ta veste. J’adore ce genre de look à la garçonne. tes photos sont vraiment sublimes 🙂

    Jeanne
    http://jeannefashnbeauty.blogspot.com

    • Reply
      Les Carnets d'Aurélia
      18 mars 2016 at 15:48

      Merci ma belle 🙂

    Leave a Reply