Carnet Beauté

Mets de l’huile

Il y a quelques temps je lisais un magazine féminin, qui m’a bien fait rire.
Je ne pense pas que le rire était l’intention première de la journaliste quand elle a écrit son article, mais quand même, mon rire gras a envahi la pièce.
La blague?
« Pensez à vous démaquiller le visage, tous les soirs peu importe l’heure à laquelle vous vous coucher ». Jusque là tout va bien. « Une lotion démaquillante et quatre disques démaquillants sont suffisants pour venir à bout du maquillage ».
…….
Juste méga LOL.
.

Je ne suis pas du genre à beaucoup me maquiller (ok ok on dit toutes ça mais moi c’est vrai ^^), mais quatre disques, seriously? Elle croit que c’est vraiment suffisant pour avoir une peau impec’ de chez impec’?

Le seul moment où je n’ai besoin que de deux disques et d’une lotion micellaire c’est après m’être démaquillée d’une autre manière au préalable, afin d’enlever le surplus.
Car honnêtement si vous souhaitez vous démaquiller uniquement avec une lotion micellaire, c’est la moitié du paquet de disques démaquillants qu’il vous faudra. Et foi d’Aurélia, pas besoin de se maquiller façon Lady Gaga pour ça.

Le must pour se démaquiller de façon impeccable, c’est d’adopter la technique du « layering » empruntée à nos chères compatriotes américaines et japonaises. C’est en trois étapes, voir deux (si on est atteinte de flemmardise aiguë):
La première consiste à enlever le surplus (fond de teint, poudre), de façon grossière, avec un produit tel qu’un lait;
La deuxième étape consiste à se nettoyer avec son gel nettoyant, qu’on émulsionne avec de l’eau et qu’on rince;
La troisième étape, enfin, consiste à appliquer la fameuse eau micellaire ou un tonique qui enlèvera toute trace d’impureté.
L’étape avec le gel nettoyant peut éventuellement être abandonnée (mot du médecin certifiant qu’on est atteinte de flemmardise aiguë est nécessaire).
ça à l’air fastidieux, mais ça ne l’est pas plus que de se maquiller et au fil du temps on s’y habitue très vite.

Pour la première étape mieux que le lait démaquillant, moi je mets de l’huile!
Je vois déjà les grimaces, et pourtant, il n’y a pas mieux pour démaquiller bon nombre de types de peaux: des plus réactives aux peaux mixtes à grasses! et oui!

La texture du produit est plus « cocooning », plus enveloppante et plus douce avec la peau.
Deuxièmement, sa compo est redoutable. Rien ne résiste à l’huile. Elle emprisonne les impuretés, élimine le sébum et dissout même le maquillage waterproof. On masse l’huile sur le visage avec ses doigts donc c’est moins agressif à la longue que d’utiliser du coton. Non pas que vos disques démaquillants ont pour mission de vous lacérer le visage. Efficace.

Le sésame suprême en termes d’huiles démaquillantes: Huile Démaquillante Equilibre Haute Performance Formule Avancée de Shu Uemura. Il en existe pour tous les types de peaux.

Le sésame a un prix (45 euros, double LOL!), que mon portefeuille n’est pas près à assumer.
Je me suis donc rabattue sur des beauty ersatz. J’en ai testé deux: la gelée démaquillante fondante de Clarins et la Deep Cleansing oil de la marque japonaise DHC. Et si vous me suivez depuis un petit moment vous devez savoir de quel côté penche ma balance.

Mais pour tenter de vous apporter un point de vue objectif, une petite comparaison s’impose.

Le mode d’application:
La gelée démaquillante de Clarins s’applique sur peau sèche. Les mains doivent également être parfaitement sèches, pas humides ni rien, à 99,9% sèches. On prélève une noisette ou noix ou même grain de raisin (c’est au choix hehe) de produit et on vient masser l’ensemble du visage pensant plusieurs secondes. Je me démaquille également les yeux avec car elle ne provoque pas chez moi d’inconfort.
La gelée va se transformer petit à petit en huile. On émulsionne, et là l’huile se transforme en lait. On rince.
C’est un peu fastidieux, car généralement juste avant de me démaquiller je me lave les mains, donc le plus casse-bonbon dans l’histoire c’est d’avoir les mains parfaitement sèches; sinon dès le départ la gelée va se transformer en lait et du coup mal démaquiller.

Sur le flacon de l’huile DHC il est également conseillé d’avoir les mains bien sèches; je vous avouerais que ce n’est pas totalement vrai. Même légèrement humides, ça fera l’affaire. On prélève de 2 à 3 pompes de produit puis, c’est le même principe qu’ailleurs, on se masse le visage pendant plusieurs secondes puis on rince.

Verdict: Pour cette catégorie, je trouve que l’huile DHC est beaucoup plus pratique d’utilisation, et plus rapide.
And the winner is DHC.

 

La sensation de la peau après:
La gelée fondante de Clarins (à l’huile de Marula, je me rends compte que j’ai oublié de le préciser) est certes un peu plus casse-pied de prime abord d’utilisation, mais après, la peau est fraiche, sans aucune sensation de gras. Une bonne partie du maquillage et des impuretés sont partis dans le siphon du lavabo. C’est pour ça que je vous disait plus haut que l’étape « nettoyer avec son gel nettoyant habituel » pouvait être abandonnée et que vous pouviez passer directement à l’application d’un tonique ou d’une eau micellaire, surtout en cas de forte poussée de flemmardise aiguë. Le plus gros du travail a été fait.

C’est là où le bas blesse, l’huile DHC laisse une sensation de gras sur la peau. Peut-être que les peau sèches ou sensibles apprécieront, moi je n’ai pas aimé. Donc le peu de temps qu’on gagnait en appliquant l’huile et en la travaillant sur la peau on le perd en étant obligée d’utiliser un gel nettoyant pour enlever ce film gras.
De plus, cette huile ne s’utilise pas pour le démaquillage des yeux. J’ai testé, ça rend la vision floue pendant de bonnes longues minutes. Super…

Verdict: Dans cette catégorie, il n’y a pas photo, Clarins is the winner.

 

Efficacité:
L’efficacité se mesure à l’état d’un disque démaquillant imbibé de tonique que l’on passerait juste après le démaquillage à l’huile. Je suis sympa je vous épargnerais les photos.

Après avoir utilisé la gelée de chez Clarins, ma peau est toute douce. Un coton est suffisant pour enlever les dernières petites traces de maquillage.

Après avoir utilisé l’huile DHC mon disque démaquillant a tendance à pelucher. Peut-être parce que ma peau est encore un peu imprégnée d’huile? Quoi qu’il en soit la sensation est plutôt désagréable. Deux passages de coton s’avèrent également nécessaire.

Verdict pour cette catégorie: Clarins !!!

 

Verdict final:
Niveau prix/contenance, chez Clarins, on est à du 25 euros pour 125 mL seulement (autant dire qu’on a pas trop la folie des grandeurs dans la famille Courtin-Clarins…)
DHC lui propose deux option; soit celle à 25 euros pour 200 mL ou le format voyage: 70 mL pour 11 euros. Ce qui est déjà beaucoup plus raisonnable.

Mais pour autant Clarins est mon chouchou!

On se démaquille yeux et visage d’un bloc, pas de sensation de peau huile après avoir rincé le tout et surtout surtout SURTOUT: je n’ai pas eu de boutons. Cette chère Deep cleansing oil de DHC est peut-être sympa au niveau de sa composition (pas de « mineral oil » ou « parrafinium liquidium ») mais ma peau ne l’a visiblement pas aimé: boutons, boutons boutons. Et pas des boutons d’allergie; mais de ces boutons qui viennent tour à tour quand vous avez réussi à vous débarrasser des premiers. La joie! Joie également quand le produit a rejoint ma poubelle.

A ce prix là vous pouvez également utiliser des huiles végétales pures, comme l’huile de jojoba.
HV
C’est certes un peu moins cher, mais ça prend beaucoup plus de temps. Ce type d’huile pure s’émulsionne très mal à l’eau, et même si vous préférez utiliser des disques démaquillants pour ôter l’huile et les impuretés que vous avez sur le visage, il vous faudra beaucoup de ces disques démaquillants, qui risqueront de beaucoup pelucher…

 

You Might Also Like

9 Comments

  • Reply
    Sarah
    6 février 2013 at 22:46

    très très intéressant ce post! je découvre à l’instant ton blog. Je suis utilisatrice de l’huile démaquillante MAC depuis…très longtemps. Sans te faire un historique de la chose, MAC et moi on ne se parle plus et j’ai décidé de boycotter la marque (je sais bien que personne ne s’en rendra jamais comte mais bon!) Bref. Je suis in-ca-pable de me démaquiller au coton, il me fallait une huile magique! je prends ma douche le soir, et j’ai toujours eu ce rituel de frottage de tronche en attendant que l’eau chauffe et hop! Je teste donc l’huile Sephora depuis deux semaines et je dois avouer qu’elle n’a rien à envier à sa consoeur MAC qui coute le triple. Elle est un peu plus épaisse c’est vrai mais ça devrait le faire. Cela dit, dès que je peux je testerai la gelée Clarins. Est ce que tu peux juste me dire ce que tu penses de son parfum (pas évidemment je te l’accorde! mais comme les produits Clarins sont souvent TRES parfumés…) Merci d’avance pour ta réponse

    • Reply
      aureliaa86
      6 février 2013 at 23:51

      Salut Sarah! Bienvenue sur le blog!
      Merci pour ce commentaire très détaillé 🙂
      Je n’aime pas particulièrement me démaquiller au coton, sauf quand il fait chaud donc à Paris c’est une chose qui est très très très rare.
      Sephora a de très bons produits! je ne savais pas qu’ils avaient une huile démaquillante tellement que leur gamme est complète. Pas plus tard qu’aujourd’hui j’ai acheté le soin anti-pores dilatées de chez eux (après avoir longtemps hésité avec …. Clarins! pour changer)
      haha exercice périlleux que de décrire l’odeur. J’espère que tu me comprendra. Alors oui c’est vrai les produits Clarins ont une odeur très présente de façon générale, car ils utilisent beaucoup d’huiles essentielles (le must selon moi).
      Ce produit-là à une odeur moins présente je trouve, il faut vraiment s’approcher pour la sentir et comme après on rince, je trouve que ce n’est pas très présent.
      Je trouve l’odeur agréable, un mélange de « propre » avec une légère pointe fleurie (?, je crois). C’est très doux en tout cas je trouve.
      Voilà, si tu as d’autres questions n’hésites pas! 🙂

      Ma page Facebook .

  • Reply
    Sarah
    7 février 2013 at 12:39

    dis donc, c’est vraiment rigolo ça! Figure toi pas que moi aussi, depuis quelques jours, je cherchais LE produit anti pores dilatés! (c’est fou nan?!) J’ai fait le tour de la question et…je suis cette fois-ci allée fouiller du côté de la parapharmacie ou j’ai choisi de tester (sur le conseils de ma pharmacienne de copine) : Sébium pore refiner de BIODERMA c’est un soin traitant, pas un bouche-machins à base de silicone qui ne « soigne » rien! On verra….
    Pour ce qui est de la gelée Clarins, j’y cours!
    Merci 🙂

    • Reply
      aureliaa86
      7 février 2013 at 20:11

      Ahhh Bioderma excellente marque! (Non comédogène en générale)!
      Je me dis que si jamais Sephora ne m’apporte pas entière satisfaction, des fois ça arrive, le produit est bien, mais ne fonctionne pas sur notre peau, je me tournerais soit vers Bioderma soit Clarins.
      N’hésite pas à tester la gelée avant pour l’odeur 😀

  • Reply
    Sarah
    7 février 2013 at 20:57

    (je te réponds et promis après j’arrête…)
    Pour avoir des échantillons chez Sephora (pour ne pas les citer) il faut montrer patte blanche! comme il y a à peu prés 25 vendeuses pour 14 clients (je suis en province) la probabilité de tomber sur le même qu’il y a deux semaines est infime. J’ai toujours l’impression de quémander, et la plus part du temps il n’y en a pas!…ou, c’est qu’elles me disent! (bizarrement, l’autre jour en dépensant 80boules en maquillage NARS j’ai eu des échantillons de la même marque ALORS QUE 1mois avant « ah non, je suis désolée nous n’avons pas d’échantillons NARS »…je m’égare, je suis pipelette…
    Bref, j’essairai quand même, mais je te fais confiance!

    • Reply
      aureliaa86
      8 février 2013 at 09:57

      Lool!
      Ah oui à Paris c’est un différent, tu en as à chaque passage en caisse à peu près.
      Et puis si tu hésites en rayon sur un produit il y a des petits pots pour te faire ton propre testeur.
      ok tu me diras!!

  • Reply
    Weekend Getaway: Je mets quoi dans ma valise? | Les carnets d'Aurélia
    16 août 2013 at 14:37

    […] privilégier les produits qui ne sont pas trop gourmands en coton. Je préfère donc emporter ma Gelée Démaquillante (de-là-mort-qui-tue) signée Clarins. Elle vient à bout du fond de teint, des fards et du mascara […]

  • Reply
    Tendances beauté (automne 2013) | Les carnets d'Aurélia
    13 novembre 2013 at 22:54

    […] J’applique plusieurs noisettes sur le visage, je masse, puis le rituel de démaquillage commence. Je tapote mon visage du bout des doigts pour aider à décoller les impuretés, puis je termine en passant un disque démaquillant propre. Pour les yeux je ne jure que par le démaquillant yeux biphasé Séphora. Même si je n’utilise pas de maquillage waterproof cela permet d’enlever plus vite et sans frotter le mascara. Je finis en appliquant l‘huile démaquillante Clarins, qui s’applique d’abord sur peau sèche, mais qui une fois rincée à l’eau devient lait. Une propre et protégée à la fois. Pour plus d’infos sur ce produit, rendez-vous ici. […]

  • Reply
    Soins visage: les produits que j’ai aimé (printemps 2014) | Les carnets d'Aurélia
    5 juin 2014 at 06:48

    […] possède pour l’instant que deux produits: le Pre-cleanse (qui a remplacé dans mon cœur la gelée démaquillante Clarins depuis que je l’ai finie) et l’Ultra-Calming Cleanser. Je me procurerai les autres […]

  • Répondre à aureliaa86 Cancel Reply