Carnet Beauté

Huile de massage maison anti-capitons

Dernièrement, alors que j’étais au Monop’, je n’ai pu m’empêcher de remarquer que comme tous les ans environ à cette époque, le rayon « crèmes amincissantes » and co est particulièrement mis en avant.
D’une part le rayon semble avoir doublé de volume, et de l’autre on assiste à une déferlante d’offres promotionnelles destinées à nous appâter: séance de LPG à gagner, 2 pour le prix d’un …

Ce qui me choque année après année: le prix de ces produits.
Pour moi une crème amincissante ne devrait absolument pas dépasser les 10 euros, sauf si vous investissez dans le Revive Body Gel d’Aromatherapy Associates ou l’Huile anti-eau de Clarins; et puis c’est tout.

Pourtant dans la réalité, on est plus proche (en moyenne) des 15-20 euros, voire largement plus pour certaines marques.
Honnêtement, ce n’est pas juste parce que vous mettez 30 euros dans une crème anti-capitons que vous la verrez disparaitre pour autant. Il faut aussi l’appliquer correctement.
C’est un peu comme acheter une tenue de sport dernier cri, ne faire de l’exercice que tous les 36 du mois et espérer avoir un corps svelte et ferme à la clef. #etLaMarmotte…

En vrai, ce n’est pas le produit lui-même qui est efficace, mais le massage.
Je suis sure que vous avez déjà entendu ça maintes et maintes fois, sans jamais qu’on vous explique comment vous y prendre.
Pas de panique, this is how.

Avant tout, petit rappel d’anatomie.

La cellulite ou « peau d’orange », peut toucher aussi bien celles qui n’ont pas de problème de poids que celles qui ont des kilos en trop (imaginaires ou non).
Son origine très souvent répandue: un problème de circulation du à une accumulation de toxines.
La lymphe, composée de vaisseaux lympahtiques reliés entre eux par des ganglions, véritables nerfs de guerre de ce système d’épuration.
Lorsque celle-ci fonctionne au ralenti, lorsque l’on ne boit pas assez d’eau notamment, il se produit le même phénomène que l’on peut retrouver à 17 heures sur le périph’ parisien: des encombrements.

Donc pas de panique, en drainant la lymphe (hmm draine ta lymphe, draine), par le massage surtout et l’application d’une huile de massage vraiment efficace, on peut lutter efficacement contre l’aspect peau d’orange.
Il faudra aussi boire beaucoup d’eau et miser sur des infusions de plantes ultra-drainantes, grandes alliées du système lymphatique.
Parmi elles: le thé vert, le jus de bouleau ou encore des infusions de reine des prés.

Pour un massage efficace, il convient donc pour commencer de « vider » les ganglions lymphatiques des cuisses et des hanches (lieux où l’on souhaite plus que tout se débarrasser de la cellulite).
Cela aura pour but de relancer et d’améliorer le travail d’épuration de la lymphe.
Les ganglions concernés se trouvent au niveau de l’aine.

Pour cela, on va effectuer le mouvement que j’appelle « mouvement de la vague ».
On débute bout des doigts perpendiculaires à la peau.
Ensuite il faut réaliser, sans jamais décoller les doigts, un mouvement balancier ascendant.
On remonte puis on revient en position initiale; on remonte puis on revient en position initiale, on remonte…
Le tout sans jamais relever les doigts, et en appuyant plus fortement dans la phase ascendante. Il faut faire ça environ une dizaine de fois.

Étape suivante, prélever une noix de produit afin de procéder au massage (cliquez pour agrandir):

Effectuez des lissages à pleines mains, des mouvements circulaires poings fermés, des pincements, des roulements du pli cutané, toujours de bas en haut, de façon à décoller les graisses et relancer la circulation et l’élimination des toxines.
Vous pouvez vous aider d’un rouleau à bout en bois ou en plastique pour plus d’efficacité.

.

Pour votre produit, comme je vous le disais précédemment, vous pouvez choisir soit un de mes chouchous comme le gel Revive de la marque Aromatherapy associates ou l’Huile anti-eau de Clarins, qui représente un certain investissement tout de même ou bien opter pour une huile maison tout aussi efficace.


Comment fabriquer sa propre huile de massage anti-cellulite?

Au programme: un flacon d’huile végétale de 100mL, 15 gouttes d’une huile essentielle de votre choix, 15 gouttes d’une autre huile essentielle de votre choix et 10 gouttes d’huile de Pépin de Pamplemousse pour la conservation.
Les huiles essentielles contrairement aux produits chimiques industriels ont la capacité de pénétrer dans les couches profondes de la peau pour une véritable action en profondeur.

Quelle huile végétale choisir?
L’huile de rose de musquée, d’abricot ou d’amande douce sont les mieux indiquées. Elles pénètrent rapidement et relancent les fonctions vitales des cellules.

Quelles huiles essentielles choisir?
Pour votre choix, puisez une huile essentielle dans la partie « rétention d’eau » et suivant le type de votre cellulite, une dans la partie « cellulite adipeuse » ou « cellulite aqueuse ».

Rétention d’eau:

Il faut des huiles capables de stimuler le système lymphatique, d’activer la circulation sanguine et de décongestionner la circulation veineuse. Les huiles essentielles indiquées sont:
– l’huile essentielle de cannelle, ou
– l’huile essentielle de citron, ou
– l’huile essentielle de Niaouli, ou
– l’huile essentielle de Romarin.

Cellulite aqueuse:
Elle se reconnait par son aspect « mou » et n’est pas douloureuse quand on la pince.
Les huiles essentielles indiquées pour la traiter sont:
– l’huile essentielle de cèdre d’Atlas, ou
– l’huile essentielle de cyprès, ou
– l’huile essentielle de bois de rose, ou
– l’huile essentielle de géranium, ou
– l’huile essentielle de bouleau.

Ces huiles sont stimulantes et diurétiques.

Cellulite fibreuse:

Elle se reconnait car elle est un peu douloureuse et compacte.
On la traite avec:
– l’huile essentielle de pamplemousse, ou
– l’huile essentielle de patchouli, ou
– l ‘huile essentielle de mandarine, ou
– l’huile essentielle de lemongrass, ou
– l’huile essentielle de genévrier.
Ces huiles ont de fortes propriétés inflammatoires, désinfiltrantes et fluidifiantes.

On se masse dans l’idéal deux fois par jour; et voilà avec sa vous avez votre propre mini-séance de LPG at home.

xoxo

sources:
aromaceline.com
anatomieludique.unblog.fr
clarins.fr
magazineavantages.fr
plastimea.fr
matvpratique.com

You Might Also Like

9 Comments

  • Reply
    Vivi
    3 avril 2013 at 12:01

    Merci pour cet article, je vais m’en faire une à l’huile essentielle de pamplemousse dès ce soir! Et pour info j’ai appris très récemment que les vêtements serrés favorisaient la cellulite 😮 le choc pour moi qui ne porte quasiment que des jeans type slim :-/

    • Reply
      aureliaa86
      3 avril 2013 at 20:29

      Ouiiii! tu m’en diras des nouvelles!
      Et oui, le slim n’est pas l’ami de la peau :-/. Vivement que les températures soient plus clémentes pour mettre des boyfriend jean avec des escarpins!!!

  • Reply
    Nice legs! | Les carnets d'Aurélia
    12 avril 2013 at 22:20

    […] améliorer la texture de la peau le Cellu M6 ou le massage maison sont les meilleures […]

  • Reply
    Christelle Novak
    5 juin 2016 at 08:10

    Bonjour,

    Quand vous faites référemce aux ’10 gouttes d’huile de Pépin de Pamplemousse pour la conservation’ est-ce également de l ‘huile essentielle, ou de l’extrait à sec ? Merci

    • Reply
      Les Carnets d'Aurélia
      8 juin 2016 at 22:10

      Je l’achète chez Aroma-Zone: juste ici . Le format est un flacon de verre avec un compte-goutte, comme pour les huiles essentielles.

  • Reply
    CelineA
    8 juin 2016 at 13:21

    Bonjour, super article vraiment top et complet j’adore!
    Cela fait déjà plusieurs jours que j’hésite à m’en faire une justement mais j’ai une question au niveau dosage comment je sais combien de gouttes faut-il que je mette dedans?
    J’aimerai me faire une huile a base d’huile d’amande douce, de citron, de pamplemousse et de cèdre d’atlas. Peut-tu m’aider pour les dosages stp merci beaucoup !!!! 🙂

    • Reply
      Les Carnets d'Aurélia
      8 juin 2016 at 22:23

      Bonjour!
      Le maximum de gouttes d’huile essentielle dépend en fait de la base huileuse.
      Perso j’aime bien me fixer comme base que pour 100 ML c’est maximum 30 gouttes au total des huiles essentielles actives (donc 15 à 20 chacune), et une dizaine-quizaine de l’EPP (le conservateur). Au-delà l’odeur me dérange et je peux trouver la solution parfois irritante.
      Les huiles essentielles sont des produits très actifs et puissants et il vaut mieux respecter cette proportionnalité, quitte même à en mettre moins au départ.
      Il est d’ailleurs impératif de faire un test d’allergie à l’huile essentielle pour éviter les mauvaises surprises lors de l’utilisation.
      Voilà 🙂
      à bientôt!

  • Reply
    CelineA
    9 juin 2016 at 12:26

    Bonjour, merci beaucoup pour ta réponse j’aurai juste encore une petite précision à te demander, il doit me rester 50/60ml d’amande douce donc du coup je peux mettre 15 gouttes d’HE de citron, 15 gouttes de pamplemousse, 15 de cèdre d’atlas et 10 gouttes de conservateur cosgnard pense-tu que c’est bon comme cela? je te remercie par avance c’est que je veux vraiment pas me trompée dans les dosages même si je sais que je supporte bien les HE on sais jamais 🙂

    • Reply
      Les Carnets d'Aurélia
      15 juin 2016 at 21:55

      De rien!
      Pour 50/60 ml d’amande douce, je mettrais 10-12 gouttes d’HE de citron et 10-12 de cèdre d’atlas et ensuite le conservateur.
      Je choisirais entre le citron et le pamplemousse, je ne mettrais pas les deux par contre.
      Les dosages à 15 gouttes restent bon mais psychologiquement je préfèrerais réduire quand même.
      🙂
      à bientôt!

    Leave a Reply