Soin du corps

Huile de massage drainante faite maison

Qu’il s’agisse de se faire masser ou bien de s’auto-masser (Do-In), le massage, à l’instar de ce qui se fait en ayurvéda ou en médecine traditionnelle chinoise, gagnerait à faire partie intégrante de notre quotidien et de notre hygiène de vie.

C’est une véritable thérapie corporelle permettant d’ancrer dans l’instant présent et de lier corps et esprit.
Ses bienfaits sont d’ailleurs multiples et profonds:

  • détente optimale et participation à la réduction du stress,
  • apaisement des noeuds et douleurs musculaires
  • regain d’énergie
  • amélioration de la qualité de la peau grâce au drainage et à l’élimination des toxines.

En effet, le fait de toucher et de malaxer les tissus, soutient le travail de la lymphe et améliore la circulation sanguine; masser aide à désengorger le corps en éliminant déchets et toxines accumulés notamment dans les muscles, sous forme par exemple d’acide lactique.


Qu’est-ce que la lymphe?

Petit rappel d’anatomie.

La lymphe fait partie du système lymphatique.
C’est un liquide biologique dépourvu de globules rouges, qui circule dans les vaisseaux dits lymphatiques. Les muscles, par leur contraction, favorisent la circulation de la lymphe.
Essentielle au fonctionnement du système immunitaire, ses rôles sont multiples.

Elle draine les déchets de nos cellules ou encore élimine les corps étrangers de notre organisme (comprendre les microbes), grâce à la production de lymphocytes visant à les éliminer.
En gros, la lymphe et le système lymphatique fonctionnent comme un centre d’épuration pour notre corps.
Boire suffisamment d’eau, miser sur des infusions de plantes ultra-drainantes (thé vert, jus de bouleau, reine des prés), faire de l’activité physique et se faire masser ou s’auto-masser les aident dans leur mission.


Comment bien masser son corps?

Pour autant, pour que les effets soient réellement efficaces, il s’agit de trouver un bon professionnel, ou bien de développer quelques connaissances nécessaires permettant de réaliser les bons gestes pour stimuler au mieux les points clefs.

La littérature ayurvédique mais également autour de la médecine chinoise, seront d’excellentes pistes à explorer pour vous initier plus en détail à cet art. Vous apprendrez ainsi à « vider » les ganglions lymphatiques, effectuer lissages, pressions et roulements du pli cutané,  que vous ayez recours à l’usage de vos mains uniquement, ou bien que vous utilisiez des rouleaux de massage.


Comment confectionner son huile de massage drainante?

Pour cela, vous aurez besoin d’une huile végétale (qui servira de base), de deux huiles essentielles travaillant en synergie et d’extrait de pépin de pamplemousse (un conservateur naturel).

Les huiles essentielles sont d’excellentes alliées en cosmétique. Parce qu’elles pénètrent dans les couches profondes de la peau, elles ont une action puissante. Mais mal manipulées, elles peuvent avoir l’effet inverse. Les initiées le savent. Si vous êtes novices sur le sujet, je vous invite à bâtir vos connaissance via la littérature spécialisée sur le sujet; cela vous permettra de mieux comprendre la posologie, les propriétés complètes des huiles, comment elles fonctionnent…

Et rappelez-vous qu’il convient de TOUJOURS effectuer un test d’allergie avec une huile essentielle utilisée pour la première fois.

LA POSOLOGIE

  • 100 mL d’huile végétale
  • 15 gouttes d’huile essentielle A
  • 15 gouttes d’huile essentielle B
  • 35 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse (l’extrait n’ayant pas d’effet thérapeutique documenté, il n’y a en fait aucune limitation; 35 est surtout un minimum. source aroma-zone.com)

Quelle huile végétale choisir?
L’huile d’amande douce, de rose musquée et de sésame sont les mieux indiquées pour le massage.

Elles pénètrent rapidement et sont d’excellents supports au travail des huiles essentielles. A noter que l’huile de sésame a une odeur assez prononcée.

Quelles huiles essentielles choisir?
Des huiles essentielles capables de stimuler le système lymphatique, d’activer la circulation sanguine, de désinfiltrer les tissus.

Encore une fois, veillez à bien vous renseigner sur les synergies entre huiles essentielles et leurs contre-indications (certaines sont photosensibles et n’aiment pas le soleil par exemple) via la littérature spécialisée, ou un site tel qu’Aroma-Zone. 

Les huiles essentielles indiquées sont:
– l’huile essentielle de cannelle,
– l’huile essentielle de citron,
– l’huile essentielle de niaouli,
– l’huile essentielle de géranium,
– l’huile essentielle de romarin.

Si vous avez de la cellulite aqueuse que vous souhaitez atténuer (elle se reconnait par son aspect « mou » et n’est pas particulièrement douloureuse quand on la pince), vous pourrez vous tourner plus spécifiquement vers:

– l’huile essentielle de cèdre d’Atlas,
– l’huile essentielle de cyprès,
– l’huile essentielle de bouleau jaune.

Si vous avez de la cellulite fibreuse que vous souhaitez atténuer (elle se reconnait car elle est douloureuse et compacte), vous pourrez vous tourner plus spécifiquement vers:

– l’huile essentielle de pamplemousse,
– l’huile essentielle de patchouli,
– l ‘huile essentielle de mandarine,
– l’huile essentielle de genévrier.

Et surtout, bons massages!

7 Comments

  • Reply
    Vivi
    3 avril 2013 at 12:01

    Merci pour cet article, je vais m’en faire une à l’huile essentielle de pamplemousse dès ce soir! Et pour info j’ai appris très récemment que les vêtements serrés favorisaient la cellulite 😮 le choc pour moi qui ne porte quasiment que des jeans type slim :-/

    • Reply
      aureliaa86
      3 avril 2013 at 20:29

      Ouiiii! tu m’en diras des nouvelles!
      Et oui, le slim n’est pas l’ami de la peau :-/. Vivement que les températures soient plus clémentes pour mettre des boyfriend jean avec des escarpins!!!

  • Reply
    CelineA
    8 juin 2016 at 13:21

    Bonjour, super article vraiment top et complet j’adore!
    Cela fait déjà plusieurs jours que j’hésite à m’en faire une justement mais j’ai une question au niveau dosage comment je sais combien de gouttes faut-il que je mette dedans?
    J’aimerai me faire une huile a base d’huile d’amande douce, de citron, de pamplemousse et de cèdre d’atlas. Peut-tu m’aider pour les dosages stp merci beaucoup !!!! 🙂

    • Reply
      Les Carnets d'Aurélia
      8 juin 2016 at 22:23

      Bonjour!
      Le maximum de gouttes d’huile essentielle dépend en fait de la base huileuse.
      Perso j’aime bien me fixer comme base que pour 100 ML c’est maximum 30 gouttes au total des huiles essentielles actives (donc 15 à 20 chacune), et une dizaine-quizaine de l’EPP (le conservateur). Au-delà l’odeur me dérange et je peux trouver la solution parfois irritante.
      Les huiles essentielles sont des produits très actifs et puissants et il vaut mieux respecter cette proportionnalité, quitte même à en mettre moins au départ.
      Il est d’ailleurs impératif de faire un test d’allergie à l’huile essentielle pour éviter les mauvaises surprises lors de l’utilisation.
      Voilà 🙂
      à bientôt!

  • Reply
    Les Carnets d'Aurélia
    8 juin 2016 at 22:10

    Je l’achète chez Aroma-Zone: juste ici . Le format est un flacon de verre avec un compte-goutte, comme pour les huiles essentielles.

  • Reply
    CelineA
    9 juin 2016 at 12:26

    Bonjour, merci beaucoup pour ta réponse j’aurai juste encore une petite précision à te demander, il doit me rester 50/60ml d’amande douce donc du coup je peux mettre 15 gouttes d’HE de citron, 15 gouttes de pamplemousse, 15 de cèdre d’atlas et 10 gouttes de conservateur cosgnard pense-tu que c’est bon comme cela? je te remercie par avance c’est que je veux vraiment pas me trompée dans les dosages même si je sais que je supporte bien les HE on sais jamais 🙂

    • Reply
      Les Carnets d'Aurélia
      15 juin 2016 at 21:55

      De rien!
      Pour 50/60 ml d’amande douce, je mettrais 10-12 gouttes d’HE de citron et 10-12 de cèdre d’atlas et ensuite le conservateur.
      Je choisirais entre le citron et le pamplemousse, je ne mettrais pas les deux par contre.
      Les dosages à 15 gouttes restent bon mais psychologiquement je préfèrerais réduire quand même.
      🙂
      à bientôt!

Leave a Reply