Carnet soin des cheveux

Hair 411

Aujourd’hui petit tour d’horizon de ce qu’il faut faire ou ne pas faire en matière de soin des cheveux.
C’est parti, suivez le guide!

1- « Pour démêler ses cheveux, ce n’est pas bien compliqué, on prend une brosse et hop en deux temps trois mouvements on a démêlé sa crinière »
FAUX!!!
A ce rythme là ce qu’on gagne surtout ce sont des cheveux cassants.
Tout d’abord, de manière générale, la brosse ne devrait être réservée qu’aux cheveux raides. On la choisit de préférence sans fantaisie au niveau des picots (petites boules…).
.
Les meilleurs modèles sont ceux de la marque « Tangle Teezer » (vous pourrez vous en procurer du côté de Barbès-Rochechouart à Paris). Les picots sont suffisamment espacés pour ne pas emprisonner les cheveux et grâce à leur ergonomie, la fibre capillaire subit beaucoup moins de traumatismes, contrairement à d’autres.
Tangle Teezer
Les cheveux frisés et crépus préfèreront le peigne à large dents.
.
Néanmoins, pour toutes les têtes chevelues le principe du démêlage reste le même:

* On commence par prendre une mèche de cheveux. Avec la main qui ne maintien pas le peigne, on empoigne les cheveux en leur centre. Il ne faut pas relâcher votre main vers le bas (ce qui entrainerait une traction sur le cuir chevelu et le bulbe des cheveux), mais au contraire la sur-élever un peu afin de donner du mou au niveau des racines.
.
* On commence toujours en démêlant les pointes; puis on remonte au fur et à mesure.
* On procède ainsi mèches par mèches.

Je vous conseille de vous démêler les cheveux avant le shampooing et d’éviter au maximum de les démêler quand ils sont mouillés, car c’est là qu’ils sont le plus fragile. Si vous souhaitez néanmoins le faire, posez un masque sur vos cheveux, attendez quelque minutes qu’il agisse, puis démêlez et rincez. Grâce au masque les cheveux seront moins vulnérables.

2- « Plus un shampooing mousse plus il est efficace »
FAUX!!!
Il s’agit d’une légende urbaine. La mousse n’est pas gage de qualité. Cela veut surtout dire que votre shampooing est bourré de détergents, des agents lavants ultra-chimiques et agressifs.
Par exemple, le shikakai (très souvent à l’état de poudre) est une base lavante 100% naturelle qui trouve ses origines en Inde. Elle ne mousse vraiment pas beaucoup et lave pourtant hyper bien, sans décaper.
Généralement le premier shampooing va peu mousser, car le cheveu encore sale; au deuxième on remarque en général que cela s’améliore. Tout simplement parce que le cheveu est plus propre.

Quand on se shampooine il ne faut appliquer du shampooing que sur le cuir chevelu: au sommet du crâne, sur les deux côtés et à l’arrière du crâne.
Ensuite avec la pulpe des doit uniquement, on malaxe en effectuant des mouvements rotatifs et des pressions ventouse sur le cuir chevelu. En rinçant, les longueurs seront également nettoyées.

Pour info, vous pouvez vous procurer facilement du shikakaï dans les petites échoppes du quartier indien à Paris qui se trouve Gare du Nord.

3- « Je peux dormir avec un masque »
NON!!

Bon si en fait, concrètement vous pouvez, mais ce n’est pas bon!
Un masque se garde au maximum 1h15.
Si on veut en maximiser les effets, on peut recouvrir son crâne avec du cellophane u une serviette chaude.
Garder un masque toute une journée ou toute la nuit ne sert strictement à rien. Le cheveux n’absorbe que ce dont il a besoin, il ne se gavera pas pour vous faire plaisir. Au contraire cela pourrait très probablement l’asphyxier.
Le vrai secret c’est la régularité des soins.
Donc on oublie également le coup qui consiste à se vider le pot de masque sur les tiffs ;-).

4- « L’idéal est d’hydrater ses cheveux quotidiennement »
ULTRA-VRAI.
On a d’ailleurs très souvent tendance à oublier qu’il a besoin d’eau. Or, c’est une chose à absolument prendre en compte si on souhaite avoir de beaux cheveux.
C’est d’autant plus vrai quand on a les cheveux frisés et crépus.
Pourquoi?
Car se sont des cheveux qui par nature sont beaucoup plus poreux.

Qu’est-ce que la porosité?
La porosité permet de déterminer la capacité du cheveu à absorber et retenir l’eau. Cette caractéristique est très liée à l’état de la surface des cheveux et de ses cuticules.
Voici ce qu’on observe quand on regarde un cheveu au microscope.
Porosité

A gauche le cheveu est sain, les cuticules sont légèrement « ouvertes » ce qui permet une bonne absorption et rétention de l’eau et des nutriments. Le cheveux normal (moi je dis limite « parfait »!)
A droite, le cheveu est très poreux. Même si cela doit être étudié au cas par cas, c’est généralement l’état le plus répandu chez les personnes ayant les cheveux frisés et crépus. L’eau ne reste pas dans la tige capillaire. Les cheveux sont très cassants.
A tort on croit qu’il faut les nourrir toujours plus, mais rien ne change, du coup on désespère. Mais pas de panique!

Pour hydrater et nourrir de manière efficace, il faut tout d’abord humidifier ses cheveux à l’aide d’un vaporisateur (regardez ici pour la recette) et sceller l’hydratation en appliquant une huile végétale, une crème ou un lait capillaire, en petite quantité.

Certains centres pour cheveux comme René Furterer proposent de faire une analyse microscopique de ses cheveux. Ce qui est pas mal pour la suite. Cela permet de nous orienter vers le bon choix de produits capillaires.
Il existe même un autre cas de figure en matière de porosité; celui où les cuticules sont totalement resserrées entre elles.
.
Très difficile pour le cheveux d’absorber quoi que ce soit si on n’utilise pas de source de chaleur et uniquement des textures riches. Il vaut mieux en effet privilégier les textures légères et aériennes comme les laits, les fluides.

et voili voilou 🙂

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Routine capillaire complète pour cheveux dévitalisés et cassants | Les carnets d'Aurélia
    26 février 2013 at 08:36

    […] vous ayez les cheveux raides ou frisés. Pour comprendre ce qu’est la porosité, rendez-vous ici; pour connaître la porosité de vos cheveux, vous pouvez vous rendre […]

  • Leave a Reply