Carnet Beauté

Eyebrows on fleek

Je l’avoue.
Pendant longtemps, très longtemps même, j’ai été de celles qui pensaient que plus les sourcils étaient fins et épilés mieux c’était.

Il faut dire que plus jeune, ils m’ont pendant longtemps chiffonnée. Plutôt indisciplinés, pas vraiment symétriques et avec une forme qui casse, je partais souvent en rééquilibrage de forme, seule, aidée de ma pince à épiler. J’ôtais les poils en masse. Je coupais, je retravaillais un peu à gauche, un peu plus à droite, je débroussaillais à nouveau, jusqu’à obtenir des sourcils aussi larges que des spaghettis. Des sourcils que je ne maquillais jamais car je trouvais que c’était le geste de trop, un geste trop artificiel selon moi (oui, ça me fait rire tout ça maintenant).
Et le problème, c’est qu’à l’époque, même prise en main, le résultat était sensiblement le même; car beaucoup d’esthéticiennes avaient la même vision que moi du sourcil parfait.
Cette dramatique conviction n’a pris fin qu’il y a deux ans seulement, lorsque nourrie aux photos de Cara Delevingne et du compte Instagram de Carole and Brows, je me suis rendue véritablement compte que quelque chose clochait au niveau de mon regard.
Depuis, je prône le naturel, et ô miracle, l’usage du maquillage.

L’épilation des sourcils

J’ai donc laissé pendant trois mois mes sourcils reprendre leurs droits, avant de passer à la phase définition et entretien. Une phase simple et rapide dans le fond.

1- Dans un premier temps, je commence par brosser mes sourcils vers le haut à l’aide d’un goupillon à poils durs.
2- Ensuite, avec des ciseaux spécial manucure, je coupe les poils trop longs ou dont le bout tortille. Tour à tour, je peux brosser de manière transverse ou vers le bas, afin de contrôler l’homogénéité du rendu. Là encore, il faut avoir la main légère et ne pas couper trop court.
3- Histoire de bien mettre en relief leur forme, je poursuis en dessinant le contour de mes sourcils à l’aide d’un crayon blanc. Tous les poils se situant à l’extérieur ou directement sur les lignes tracées, pourront être ôtés sans scrupules à l’aide de la pince à épiler. Cette étape permet de corriger certaines asymétries, dans les limites du possible, car l’effet naturel est ce que je recherche avant tout.

Et c’est tout. C’est tout ce que je fais. Du coup je garde une masse épaisse, mais, grâce aux quelques poils qui auront été arrachés, mieux définie.
L’ultime mise en valeur se fera à l’aide du maquillage.

Le maquillage des sourcils

Depuis près de deux ans, je ne jure plus que par le maquillage de mes sourcils. Je peux aisément faire l’impasse sur le mascara, le crayon ou encore le rouge à lèvres, jamais plus sur le maquillage des sourcils.
C’est tout bonnement la meilleure façon de mettre en valeur mon regard, de structurer mon visage et ce, de façon naturelle.

1- Je commence par brosser mes sourcils vers le haut toujours à l’aide d’un goupillon à poils durs.
2- Je trace une ligne droite nette et pas trop appuyée qui part de la tête de mon sourcil jusqu’à l’arc. Je commence par le bas, puis je fais la même chose sur sa partie haute.
3- Je continue en dessinant la queue du sourcil en faisant des petits mouvements hachurés. Je comble l’intérieur des sourcils à l’aide du même procédé. Il s’agit d’avoir la main légère et de ne pas hésiter à prendre du recul afin de jauger le rendu final.
4- Je brosse avec le goupillon afin de bien fondre le crayon, pour avoir ce fameux résultat naturel.
Le plus important est de prendre en compte la forme naturelle de ses sourcils (droite, aérienne, courte, arrondie…) et de voir comment on peut l’optimiser au mieux. Dans certains cas il s’agira de stimuler la pousse, dans d’autres de redensifier ou de dessiner, et dans les suivants de contrôler ou tout simplement d’ôter.

Ces illustration faites par Carole Wilmet pour le magazine Glamour, donnent à apprécier ce qu’on peut aisément obtenir avec le bon matériel.

carolewilmet-glamour-sourcils-copie

Pour dessiner:

Pour densifier:

Pour stimuler la pousse:

Pour maitriser:

Photo: Mariposa
Illustration 1: Illustration crée à partir de charts trouvés sur pinterest
Illustration 2: Carole Wilmet

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply