Comment prendre soin de ses cheveux frisés/crépus ou défrisés? – Les carnets d'Aurélia
Carnet soin des cheveux

Comment prendre soin de ses cheveux frisés/crépus ou défrisés?


On dit souvent qu’on n’est jamais content de ce que l’on a.
C’est encore plus vrai dans le domaine capillaire.
Quand on a les cheveux blonds on les veut bruns, quand on les a bruns on les voudrait blonds et quand on les a noirs on se dit que la tendance seapunk c’est pas si mal. Et parmi toutes ces détresses capillaires, les têtes frisées et crépues s’estiment être le plus à plaindre.
Cheveux difficiles à démêler, frisures incontrôlables, volume impossible à dompter, cassants et ternes: nombreux sont les stéréotypes qui leur mènent la vie dure. Quand on choisit de les défriser ou de procéder à des opérations chimiques, s’en occuper semble tout aussi périlleux!

Pourtant, avec une bonne routine et quelques règles de base, il est facile (si, si facile) de s’occuper, d’entretenir et d’embellir ses cheveux frisés, crépus ou défrisés.
Mode d’emploi en deux temps.

Première étape: le choix du matériel.

Pas besoin d’une quantité astronomique de peignes ou de brosses.
Un démêloir (peigne à larges dents) est le must pour démêler sans casser les cheveux et amplement suffisant. On évite ceux en bois, car s’il y a des stries, elles viendront casser le cheveu.
Vous pouvez également investir dans une brosse à poils de sanglier, idéale pour plaquer les frisottis et petits cheveux, sans traumatiser la chevelure, si vous décidez de vous les attacher.



Deuxième étape: le soin.
Ces cheveux dits secs par nature ont besoin d’être nourris et hydratés quotidiennement.
Pour info, on nourrit avec des protéines et on hydrate avec de l’eau.
Sur ce type de chevelures, pas besoin de procéder à l’étape shampooinage tous les jours. Les sprays faits-maison, raviveurs de boucles répondent parfaitement à ce besoin (plus d’infos sur la fabrication d’un spray, plus loin dans cet article!)
Sous forme de sébum, le cuir chevelu secrète des huiles qui vont protéger le cheveu des différentes agressions extérieures. Trop se laver les cheveux empêche la pleine réalisation de cette fonction.

Voici sans plus attendre les différentes étapes à suivre pour bien s’occuper de sa tignasse.

a. Le pré-shampooing
Le shampooing est une étape qui, bien qu’elle a pour but d’assainir le cheveu et le cuir chevelu en reste néanmoins agressive et desséchante.
La raison? Beaucoup de shampooings vendus dans le commerce contiennent du Lauryl sulfate ou de l’ammonium, des détergents qui font mousser mais qui sont ultra-nocifs et agressifs, comme je vous en parlais dans ce post.
Les bains d’huiles ou l’application d’un masque fait maison (50% beurre de karité, 50% huile d’avocat + un œuf + deux cuillères à soupes de votre masque capillaire) sont les meilleurs options.

Avant tout chose, on démêle ses cheveux.
Le mouvement? On commence par les pointes et on remonte au fur et à mesure vers les racines. Les cheveux seront moins emmêlés pour les étapes suivantes.
Pour le bain d’huile, vous pouvez vous acheter un produit déjà tout fait ou vous concocter votre propre préparation. L’avantage: vous savez exactement ce qu’il y a dedans! Plus d’infos sur les propriétés des huiles végétales et huiles essentielles ici.

– Choisissez deux à trois huiles végétales de votre choix,
– mélangez plusieurs cuillères à soupes de celles-ci dans un contenant en plastique suivant la longueur et l’épaisseur de vos cheveux,
– ajouter deux gouttes d’huiles essentielles de votre choix,
– faites chauffer au bain-marie, puis,
– appliquez sur cheveux légèrement brumisés à l’eau de source.

L’application doit se faire mèche par mèche. On applique en frictionnant légèrement, des pointes à la racine.
On laisse poser une heure sous serviette chaude. La chaleur va soulever les écailles du cheveu, pour une meilleur absorption du produit. Les cheveux sont déjà bien nourris et surtout hydratés pour cette étape.
Ne laissez pas poser toute la nuit, comme on entend souvent.
D’une ça vous pourrit l’oreiller et de deux, ça peut étouffer le cheveu.

Le bain d’huile aura tendance à nourrir et hydrater (on utilise de l’eau pour brumiser la chevelure) tandis qu’un masque avec des œufs sera beaucoup nourrissant.
Idée futée: Si en pré-shampooing vous ciblez le côté hydratation, en masque, préférez en un ultra-nourrissant. Et inversement.

b. Le shampooing
Pas besoin d’agresser pour être efficace (ça vaut dans la vie de tous les jours hein!). Moi les shampooing avec SLS ou ammonium, j’y ai dit non depuis bien longtemps et mes cheveux me le rendent plutôt bien. Surtout si vos cheveux ont déjà subis une opération chimique comme un défrisage, je vous conseille de vraiment limiter les produits asséchants, tant que vous pouvez. C’est plutôt dur d’en trouver mais il existe quand même de très bons shampoo dépourvus de ces ingrédients. A vous de trouver celui qui vous conviendra le mieux.

Au fait, pourquoi les industriels ajoutent ces détergents?
– car ça fait beaucoup mousser. Dès qu’on voit de la mousse on est content. Or tous les produits lavants moussent. Au premier shampooing certains risquent de ne pas beaucoup mousser, car les cheveux seront sales; mais dès le deuxième shampooinage, quand ils seront un peu plus propres, la mousse commencera à apparaitre.
– car certaines personnes en ont (malheureusement) besoin. Celles qui utilisent des produits avec des silicones. Les silicones ont tendance à s’accumuler dans les cheveux et s’éliminent très difficilement sans détergents. Et comme les silicones ça ne sert un peu à rien dans les produits capillaires, juste à faire croire qu’ils sont nourris, c’est un peu le cercle vicieux. 🙁

Le shampooing s’applique principalement sur le cuir chevelu. C’est lui qu’on veut purifier.
On applique une noix de shampooing sur les côtés, le devant et l’arrière du crâne et on masse (gentiment) avec la pulpe des doigts, pas les ongles.
En rinçant, la mousse va s’écouler aussi sur les longueurs et les laver, donc pas besoin de frotter excessivement.
On est pas dans une pub Head & Shoulders donc on évite de les tasser sur le haut du crâne façon meringue pour lave le cuir chevelu, car bonjour les nœuds après!


Creme of nature
Aveda damage remedy shampoo
Giovanni, 50/50 balanced shampoo
Poudre de shikakai

c. l’après-shampooing
Tous les masques dans le commerce le disent « n’appliquez que sur les longueurs » et ils ont raison, car ces après-shampooing peuvent étouffer le cuir chevelu.
Pourtant, on vient de le laver, il faut donc lui apporter un soin. Un masque spécial cuir-chevelu s’impose. Celui de KeraCare me convient pour le moment, même si j’en cherche un autre, car il contient des ingrédients cra-cra. Il est spécial cuir chevelu sec, parfait pour mon cas.


KeraCare Dry and Itchy scalp conditionner
Wella SP clear scalp mask

Application de l’après-shampooing:
Après avoir rincé ses cheveux suites au shampooing on enlève l’excès d’eau avec une serviette qu’on a presser autour des longueur: on ne frotte pas, on ne s’ébouriffe pas les cheveux avec, ça les arrache.
Je n’utilise pas d’après-shampooing pour mes longueurs, je trouve qu’ils ne sont pas assez puissants pour ma nature de cheveux, c’est pourquoi, pour mes longueurs, en guise de soin après le shampooing, j’utilise toujours un masque.

d. Le masque

Un masque peu importe ce que dit la notice, c’est 20 minutes qu’on le laisse poser et sous un casque ou avec une serviette chaude.
Pour le coup de la serviette chaude, on humidifie, 2 minutes au micro-ondes et hop sur la tête!


Carol’s daughter – Hair smoothie
Phytospecific Intense nutrition
CHI Nourish Intense mask


ORS Hair Mayonnaise
Ultra-Cholesterol mask

Le masque s’applique sur cheveux bien essorés, mèche par mèche. On procède par les pointes d’abord jusqu’à environ 3 cm des racines. Il faut travailler le maque avant de le laisser poser. Alors on n’hésite pas: on malaxe et on lisse avec les doigts.
Après avoir laissé posé pendant 20 minutes on peut démêler à nouveau ses cheveux, avec les doigts c’est mieux. Pas avant, car c’est mouillé que nos cheveux sont les plus vulnérables. Avant les fatidiques 20 minutes le masque n’a pas eu le temps d’agir et de fortifier les longueurs. Les coiffer à ce moment là entrainerait beaucoup de casse.
Ensuite, on rince abondement pour ne laisser aucun résidu.

Idée futée: L’idéal est d’avoir un masque hydratant et un masque protéiné; comme ça vous alternez avec le soin que vous aurez choisi pour l’étape « pré-shampooing ».
Si vous souhaitez carrément zapper cette étape de « pré-shampooing », il faudra faire deux masques, l’un à la suite de l’autre.

e. Le soin capillaire de jour
Les cheveu sont comme le visage. Après l’avoir nettoyé, on applique une crème hydratante adaptée. Quotidiennement.
Pour les cheveux c’est pareil.
Ok, on n’aura pas le temps ni forcément le besoin de les nettoyer autant en profondeur quotidiennement. Néanmoins il faudra les hydrater et sceller cette hydratation (=la maintenir).
Et on scelle comment, avec quoi?
Avec des huiles végétales notamment et des sprays raviveurs de boucles.

Dans un flacon, mélangez:
– 20 cl d’eau de source
– 3 cuillères à soupe de glycérine végétale ou de gel d’aloé Véra. mise à jour du 09/06/2014: Il été porté à mon attention une incompatibilité Aloé Vera et Pépin de pamplemousse. si vous utilisez donc du gel d’Aloé Vera, évitez l’huile de pépin de pamplemousse. Cela veut dire que vous ne devrez pas conserver votre mélange plus de 24h, grand maximum!!
– 2 cuillères à soupe d’huile végétale de votre choix (celle de jojoba se prête bien au mélange je trouve)
– 7 gouttes d’huile essentielle de lavande
– 7 gouttes d’huile essentielle d’extrait de pépin de pamplemousse (conservateur naturel)
– 4 gouttes de vitamine E

Secouez, vaporisez sur la chevelure. Ce mélange est à mettre au frigo pour une meilleure conservation.
Et voilà un soin capillaire de jour au top!
Dans les périodes où mes cheveux seront un peu plus secs ou plus exposés (mer, soleil) je complète avec soit un sérum aux protéines de soie, soit un lait soit un leave-in conditionner (celui de Kiehl’s est vraiment The Best of The best!!!)


Carol’s daughter Hair milk
Biosilk, sérum silk therapy
Kiehl’s, Creme with silk groom
Kiehl’s Hair conditioner and grooming aid

Si vous faites beaucoup de sport vous pouvez choisir entre deux shampooings de les rincer et de les laver avec un masque hydratant uniquement. C’est la méthode « no poo » (pas de shampooing).

f. La mise en plis

C’est l’étape où on procède au séchage et au coiffage.
Pour celles qui veulent garder leurs boucles et utiliser un sèche-cheveux, on privilégiera l’emploi d’un diffuseur. Le souffle de l’air permettra de créer de belles boucles et frisures.

Cette étape peut également être le moment où on choisit de sortir les bigoudis et papillotes pour faire sécher ses cheveux.
Les tresses sont aussi une très bonne alternative.

Voilà! c’est long au début, mais ensuite on prend facilement le plis. C’est aussi le pris à payer quand on vit dans des climats tempérés, les cheveux sont moins hydratés naturellement.

Cette étape de soin (qui inclue le shampooing) est à faire au minimum une fois par semaine pour d’excellent résultats.

Et parce qu’avec les cheveux l’heure c’est l’heure, voici un récapitulatif des actions à mener sur ses cheveux, de façon quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle.

A faire quotidiennement
– Hydrater et sceller l’hydratation avec son spray raviveur de boucles
– Protéger ses cheveux la nuit en les attachant et en privilégiant les taies d’oreiller en satin ou soie (moins rêches pour les cheveux secs)

A faire de manière hebdomadaire

– L’étape soin (qui inclue le shampooing) précédemment décrite.
– Masser son cuir chevelu avec une huile végétale (effectuer des pinces de crabe, des pressions, des décollement, toujours avec la pulpe des doigts)

A faire mensuellement
– un shampooing gommant, purifiant pour le cuir chevelu. On pourra en acheter un du commerce ou se gommer le cuir chevelu avec de la cassonade

Davines detoxufying shampoo


Cassonade

A faire toutes les 8 semaines

– Un soin ultra-protéiné (hard protein en anglais). Les marques Aphogee ou Affirm proposent ce qu’il y a de mieux en la matière. On évite de se le faire juste après son défrisage par contre. attendre au minimum 7 jours.


Affirm 5 in 1
Aphogee 2 step protein treatment


A faire tous les 3 mois

– Son défrisage; 7 jours avant on évitera de faire son soin gommant pour le cuir chevelu, et comme précédemment dit, 7 jours après on évitera le soin hard protein.
– couper les pointes

Les marques citées ne le sont qu’à titre indicatif. Ce sont des produits que j’ai pu utiliser ou que j’utilise et qui ont été top sur moi. Même s’ils contiennent peu d’ingrédients néfastes, ils peuvent ne pas convenir à tout le monde. Il faut donc que chacune expérimente par elle-même, en ayant à l’esprit qu’il y a de bons et mauvais ingrédients.

Bisous
++++

You Might Also Like

212 Comments

  • Reply
    cara
    14 avril 2018 at 11:52

    bonjour j’ai des cheveux 3c et il ne pousse pas comment je pourrais faire pour avoir de long cheveux

    • Reply
      Les Carnets d'Aurélia
      1 mai 2018 at 11:49

      Bonjour,
      Fouille un peu sur le blog, il y a pleins d’articles à ce sujet dans les archives « carnets de cheveux ».
      Par exemple cet article-là donne de bonnes pistes.

      Aurélia

  • Reply
    Nagib Diana
    28 avril 2018 at 18:02

    Slt Aurelia,
    J’ai lu ton blog il est génial et je voudrais te demander si tu pouvais m’aider.
    J’ai des cheveux disons frisés je pense et bof c’est la cata… ils sèchent super vite.
    Quand je les lave ils sont super beaux, plus frisés avec des boucles et facile à peigner, et à peine 2 mn plus tard ils sèchent et cassent facilement du coup quand je les attache après je détache ça va dans tous les sens.
    berf, du n’importe quoi et je me demandais si… tu pouvais me conseiller un truc pour les garder pareil que quand ils sont mouillés ou les rendre mieux.
    Et en passant, tes astuces sont pas mal

    • Reply
      Les Carnets d'Aurélia
      1 mai 2018 at 11:47

      Hello Diana,

      Merci pour tes encouragements.
      Pour la sécheresse dans un premier temps veille à avoir une alimentation équilibrée et surtout à boire beaucoup d’eau afin d’hydrater tes cheveux « de l’intérieur ». Ensuite fait une fois toutes deux semaines environ un masque protéine afin de fortifier tes cheveux. Plus d’infos ici.
      Sinon le gel d’aloe vera à mélanger avec quelques b-gouttes d’huile végétale de jojoba par exemple, à appliquer juste après le shampooing après-shampoing, aidera à garder de belles boucles et des cheveux soyeux. Voici un lien produit ici et ici pour l’huile végétale.

  • Reply
    Nagib Diana
    1 mai 2018 at 18:49

    Oooh merci Aurelia et en passant le masque à la banane c’est vraiment un casse tête avec les bouts de banane XD
    Merci du conseil.

    • Reply
      Les Carnets d'Aurélia
      1 mai 2018 at 22:17

      🙂

    1 2 3

    Leave a Reply