Carnet mode

Interrogation mode: le beauf est-il la nouvelle icône fashion?

Depuis quelques temps, une révolution est lentement, mais surement, en train d’avoir lieu.

Aujourd’hui, on peut apercevoir dans quantité de magazines de mode pointus, des fashionistas portant des chaussettes avec leurs escarpins ou bien choisissant de déambuler en sandales de confort (les fameuses Birkenstock); elles arborent fièrement des sacs bananes mais aussi des bobs, ou encore des lunettes de vue à monture épaisse, alors qu’elles frôlent le 10/10 pour leurs deux yeux.
Une tendance qui se confirme de saison en saison, également sur les podiums (Chanel).



source: repeatoffender.com
source: Londonstreetstyle.com, vogue.fr, natchasteven.com

La visière, vous savez, cette véritable star dans les campings de l’Ardèche, et bien elle aussi connait son heure de gloire au sein de la communauté mode toute entière; de Melrose Avenue (Los Angeles), à l’Avenue Montaigne (Paris) en passant par Collins Avenue (Miami Beach) et l’Avenida das Americas (Rio de Janeiro).

source: Harper’s Bazaar

Et toutes ces nouvelles tendances possèdent un dénominateur commun, celui qu’on appelle: le beauf.
Un comble quand on sait que ce terme désigne généralement des personnes aux goûts douteux, n’ayant aucun sens du style, s’adonnant à des activités démodées et trop peu élitistes.

Et pourtant!
La mode étant un éternel recommencement, un secteur s’affranchissant de pseudo règles établies, à l’heure actuelle des choses, c’est un fait, beaucoup des tendances de demain sont en train d’être lancées depuis le fin fond de l’Arkansas ou du Ch’nord.

Finie l’inspiration exclusive puisée sans commune mesure auprès des hipsters des quartiers bobos ou bien auprès des jeunes des quartiers urbains et hype comme Harlem; ces derniers même qui ont relancé la mode crop top et jean taille haute.

Longtemps décrié et moqué, le beauf, grand fan des imprimés fleuris n’en est pas moins épié et copié.

Pourquoi-vacances-riment-avec-look-de-plouc

La talentueuse créatrice britannique Sophia Webster, n’a d’ailleurs pas hésité à éditer une paire d’escarpins à chaussettes intégrées, inspirée de l’une des grandes signatures mode du beauf. La paire de chaussures s’évaluant à plus de 300 euros.

Sophia Webstersource: netaporter.com

Le bermuda signent lui aussi une entrée fracassante dans le dressing de bon nombre de fashionistas.

Alors certes, une touche plus pointue est apportée, quant au choix des matières, des couleurs, à la coupe des vêtements ou encore à l’accessoirisation des pièces, mais l’inspiration est là!
Plus téméraire et se fichant des règles de (pseudo) bon goût, le beauf vise le côté pratique des choses, sans prise de tête, contrairement aux modeuses souvent bien trop proprettes sur elles. Résultat, elles finissent par devenir lassante et ne nourrissent plus comme avant l’inspiration et le génie créatif des designers.
Elles sont plus suiveuses que prescriptrices de tendances.
Lui, le beauf, n’a pas peur d’être en avance sur son temps (sans le vouloir) et de paraitre ridicule pour un moment. Généralement tout ce que les autres ne veulent pas et déclarent ne pas/plus être à la mode, lui l’achète. Jusqu’à ce qu’ensuite on se mette à l’imiter.

Ugly Betty
source: uglybetty

Totalement happé dans son univers, où les imprimés se côtoient intensément façon kaléidoscope (prémisses du mix ‘n match), il sait séduire.
Car les stylistes et les créateurs dans le fond, ces badass, aiment tourner en ridicule les règles et aiment les briser.

Et quelle plus belle façon de se moquer du monde de la mode et donc de soit, qu’en s’appropriant avec détermination les codes de celui qui hier encore était la risée de tous?

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    Drey
    22 juillet 2014 at 15:13

    Je ne savais pas qu’on qualifiait ses tendances de « beauf ». En tout cas comme tu le dis, la mode est un éternel recommencement. Les birkenstock me rappellent ma maman et la banane.. bah moi même lol

    • Reply
      Les Carnets d'Aurélia
      22 juillet 2014 at 20:39

      Celui qu’on appelle le « beauf » a beaucoup servi niveau inspiration, oui.
      Hehe la banane me rappelle moi également. j’en ai profité pour customiser la mienne ces derniers jours

  • Reply
    coraliebeauty
    22 juillet 2014 at 21:38

    Je trouve que les ugly shoes (ou birkenstock) ça c’est vraiment moche. La banane me rappelle les gosses de mon collège, je devais avoir 12 ans LOL. Par contre, je ne trouve pas que les chaussettes avec escarpins fassent beauf, moi je trouve ça très très jolie. En Asie, il le font souvent et perso moi qui suis une grande fan de la mode coréenne, j’ai toujours trouvé ça joli. Du coup, je le fais aussi. Donc, je suis une beauf LOL ! (mais à la mode héhé !)

    • Reply
      Les Carnets d'Aurélia
      22 juillet 2014 at 21:42

      Héhé. Ah mais je n’ai jamais dis que c’était moche!
      Moi même j’adore toutes ces tendances.
      Juste qu’elles ont un dénominateur commun.
      Je suis une beauf également 🙂

    Leave a Reply