Cap-Vert Carnet de voyages

Baia das Gatas (Cap-Vert)

LCDA

Mon carnet de voyage au Cap-Vert se poursuit à Baia das Gatas, une localité située à l’est de l’ile de São Vicente.

À la base, nous devions et souhaitions nous rendre à Calhau.
Mais une mer trop agitée et une plage majoritairement composée de galets à eu raison de notre volonté.
Il est presque midi lorsqu’on foule le village de Baia das Gatas.

Parfait timing pour combler le creux qui s’est installé depuis le petit déjeuner pris quelques heures plus tôt. Pour info, mes petits déjeuners furent majoritairement composés de jus local, de Fressinette (désolée mon côté martiniquais à toujours pris le dessus quant à l’appellation de cette mini banane; je ne sais pas du coup si c’est son nom officiel ou si c’est juste sur l’île aux fleurs qu’on l’appelle comme ça^^), et de fromage de chèvre typique du Cap-Vert. Un fromage sans odeur, ferme et un peu caoutchouteux en bouche mais délicieux, surtout lorsque accompagné de confiture de papaye et du pain de là-bas.

12h00. Arrêt donc au restaurant Takeaway Atlanta, face à la mer, pour un repas dantesque. Alors certes le nom ne fait pas très Cabo Verde, mais ce qu’il y a dans l’assiette compense laaaaargement. Pour la seconde fois depuis mon arrivée je choisis de la langouste.

LCDA

LCDA

Une langouste qui me sera servie une heure plus tard comme le veut la tradition au Cap-Vert. Les fruits de mer sont ultra frais car pêchés quelques heures plus tôt. Il faut donc enlever les écailles si écailles, évider les poissons, les couper, les assaisonner et les cuire, d’où ce temps d’attente.
Une attente qui me permet à chaque fois d’apprécier ce qui m’entoure, de profiter de l’instant présent. Ici, pas de wifi à foison; j’en profite pour réellement déconnecter, et ne pas spammer mon Instagram, comme je l’aurais certainement fait dans d’autres conditions ^^ (guilty!).

LCDA

LCDA

La scène : depuis les maisons colorées alentours émane un doux son de musique capverdienne. En face, la mer cristalline complète cette douce symphonie. Le soleil est au zénith mais il ne fait pas trop chaud car les iles de l’archipel ont la chance d’être balayées en continu par des vents soufflant en moyenne à 30 km/h. En bouche, le goût de la langouste relevé par un savoureux assaisonnement, me rappelant la sauce-chien des Antilles.

Le reste de la journée sera consacré à l’exploration de la baie. Au programme, un petit bain rafraichissant Baia das Gatas la mer forme une grande piscine naturelle), découverte de dunes de sable sur ce spectaculaire littoral ou encore la sensation enivrante de fouler une plage vierge de tous pas et d’y laisser l’empreinte éphémère des siens.
Seule ombre au tableau, un chien errant qui lorsque qu’il a décidé qu’il ne vous lâcherait pas, et bien ne vous lâche pas, hehe.

Un lieu sauvage placé sous le signe de la détente et de la simplicité. La clé du bonheur, je vous le dis.

Lunettes: Dior
Top: Zara (similaire ici)
Short: Vintage (similaire ici)
Sandales: Texto (similaires ici)

Maillot de bain: H&M (similaire ici et ici)

LCDA

LCDA

LCDA

LCDA

LCDA

LCDA

LCDA

LCDA

LCDA

LCDA

LCDA

LCDA

LCDA

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply