Mes looks

Bag lady

_MG_1649

Pour une fille qui n’est pas trop sacs à main, (et je pense l’avoir déjà dit un milliard de fois sur ce blog et IRL), l’histoire autour de l’acquisition de ce bucket bag Mansur Gavriel est quand même assez drôle.
Enfin, drôle… Le genre de « drôle » pas drôle, qui vous fait mi-rire, mi-halluciner, un peu à l’image des audiences du Grand Journal de Canal.

Il faut quand même savoir que depuis sa création, la marque Mansur Gavriel déchaine les passions.
Tout article devient sold out au moindre réapprovisionnement.
Sur tous les e-shops agrées du monde entier.
Sans exception.
Des mois durant.

Une situation qui a été à la limite de l’anxiogène pour certaines, à en croire ce qui se lit sur le net. Encore plus dur que de perdre une vente aux enchères sur Ebay. Frustration suprême.

Et bien évidemment il fallait que je tombe dans le panneau, moi, l’anti bag lady.
Parce qu’en vrai, ma définition du chic et du confort est à l’opposé de l’image de la fille à sac, surtout si c’est pour se balader avec la moitié de sa maison pendue à l’épaule, ou pire, coincée dans la pliure du coude.
Non, j’aime être libre de mes mouvements, et, comme le disais si bien cette chère Erykah Badu, de surcroît, je n’ai pas envie de me flinguer le dos.
Oui mais voilà, victime du système (sortir sans carte d’identité, vraiment ?) et des aléas de la vie (Atchouuuuum!, ou, « une quiche 4 fromages s’il vous plait ») je ne peux que rarement sortir sans, et sans les indispensables qui vont avec.
Et parce que, quitte à choisir, j’ai une préférence pour les sacs seaux et à forme cartable, l’obsession Mansur Gavriel est né.

Cœur avec les doigts donc à celui qui me l’a offert, et a par la même occasion sauvé mon entourage de ma continuelle et même rengaine : « je veux le bucket bag Mansur Gavrieeeeeeeel » (en même temps, étant aussi vive qu’une limace, je n’aurais jamais pu/su cliquer à temps pour éviter la fameuse rupture de stock dès sa mise en ligne ahaha).

Ce sac a de l’allure et de la tenue. Avec, j’ai l’impression d’arpenter un catwalk Lanvin (jamais dans la démesure moi ^^).
Depuis, j’ai surtout compris le potentiel réel d’un sac, et je commence à trouver de plus en plus de modèles sympas et de plus en plus de marques me font de l’œil.

Confession du dimanche: j’ai peur de virer accro ^^.

Le look:
Blazer: Asos (similaire ici)
T-shirt: Asos (similaire ici)
Chapeau: Filippo Catarzi (2011) (modèle similaire ici)
Jean: Weekday (si vous avez du booty, prendre deux tailles au-dessus)
Chaussures: Public Desire (similaires ici)
Sac : Mansur Gavriel

Photos: Yasmine Bennis 🙂

_MG_1477

_MG_1397

_MG_1318

_MG_1494

_MG_1704

_MG_1697-2

_MG_1613

_MG_1359

_MG_1676

_MG_1556

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    olympiabydiane
    1 novembre 2015 at 16:28

    Ta tenue est magnifique, tu portes ton rouge à lèvre super bien ! Et ton sac est sublime !

    • Reply
      Les Carnets d'Aurélia
      3 novembre 2015 at 22:39

      Merci! 🙂

    Leave a Reply