Carnet Beauté

Appliquez-vous votre maquillage dans le bon ordre?

Le maquillage c’est un peu comme de la poudre magique.
Il peut vous transformer en quelques minutes en une autre personne. En une jeune fille candide au teint rosé et lumineux, en une vamp au regard charbonneux, ou bien tout simplement en une version améliorée de vous (sans cernes, sans taches cutanées et sans boutons), grâce à un maquillage ultra naturel, quasi imperceptible.

Oui mais tout ça n’est possible que si dans un premier temps déjà on trouve les produits et les teintes qui sauront sublimer notre carnation et nos traits et qu’on les applique dans le bon ordre dans un second temps.

Car si dans la vie il y a des choses qui semblent avoir une évidence certaine, il parait à titre d’exemple qu’il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs (quoi que j’émets des doutes là-dessus), il y a des cas de figure où l’ordre est beaucoup moins évident. C’est le cas en matière de makeup.

Alors on met quoi en premier?



1. Fluide hydratant (adapté à son type de peau)

Une peau parfaitement hydratée sera plus éclatante, mais surtout elle sera plus lisse et permettra aux produits qui vont suivre de mieux s’appliquer et d’éviter qu’ils ne forment des paquets à la surface de la peau.
Pour les peaux mixtes et grasses un fluide adapté permettra de contrôler les excès de sébum. Tandis qu’une crème hydratante viendra apporter du confort aux peaux sèches. Elle créera une barrière contre les agressions extérieure tout en retenant l’eau à la surface de la peau du visage.

2. Base de teint ou enlumineur

Même si de plus en plus de bases de teint sont hydratantes, elles ne le sont malheureusement pas toutes encore.
La base de teint, quelle soit incolore ou bien teinté, est un pur produit de maquillage. On sort de la zone « produit de soin ».
Certaines permettront de minimiser l’apparence des pores, d’autres de contrôler les brillances sur la zone T et d’autres d’illuminer le teint grâce à des particules réfléchissant la lumière.
La base de teint va de pair avec l’application d’un fond de teint. C’est la première étape.
Le socle sur lequel un peintre viendra poser sa toile avant de réaliser son chef d’œuvre (oui oui j’ai l’âme poète en ce moment).

3. Le correcteur de teint

Souvent on entendra dire qu’il faut appliquer le fond de teint en premier.
Selon moi ce n’est pas tout à fait faux. Si par exemple votre correcteur est épais (caractéristique assez répandue des correcteurs) et que votre fond de teint l’est beaucoup moins la démarcation sera beaucoup plus visible, que si vous l’appliquez une fois votre fond de teint déposé et travaillé sur votre peau.

Malgré cela, je ne vous recommande pas cette dernière méthode.
En effet, lorsque vous voyez votre visage avec pleins d’imperfections, si vous mettez votre fond de teint en premier votre premier réflexe sera de trop doser.
De plus, le choix d’un correcteur doit se porter sur une couleur légèrement plus claire que la peau. S’il s’agit de la dernière étape, votre teint ne sera pas uniforme.

Pour que votre correcteur ne parte pas lors de l’application de votre fond de teint, attendez quelques secondes, vaporisez un peu de spray fixateur de maquillage et d’attendre quelques secondes avant de passer à l’étape suivante.
A l’inverse, en appliquant le correcteur en premier lieu votre teint aura un aspect plus plaisant. Vous appliquerez moins de fond de teint et vous obtiendrez un look plus naturel et surtout vous ne laisserez pas de belles traces de maquillage aux personnes à qui vous ferez la bise. #SoGlam!
Cette technique est juste parfaite pour les adeptes de maquillage minéral.

4. Le fond de teint

On choisit une couleur qui se fond à sa couleur naturelle et une texture qui est adaptée à son type de peau.
Certaines vont préférer maquiller les yeux avant de faire le teint. Le soucis c’est que très souvent des particules de fard à paupières peuvent tomber sur le haut des joues.
Sachez que la poudre est plus difficile à faire partir sur une peau non maquillée qu’une peau avec du fond de teint. Ce dernier crée une barrière; il empêche à la peau d' »absorber » ces particules.
Un coup de pinceau propre et il n’y a plus rien top chrono!
De plus en maquillant les yeux en premier, pour ensuite appliquer le fond de teint, on aura tendance à être plus timide, à travailler avec moins de précision autour des arêtes du nez notamment.

5. La poudre libre

Elle vient fixer le maquillage.
Pour les peux mixtes à grasses elle va empêcher de briller.
On la choisit translucide, quasi transparente, comme la poudre HD de Make Up For Ever qui convient à toutes les carnations. On en prélève très peu à l’aide d’un gros pinceau et on vient balayer le visage avec de grands mouvements, de l’intérieur vers l’extérieur.
On peut finir le teint en appliquant un spray fixant qui viendra travailler tandis qu’on maquillera le reste du visage.

6. Les yeux

La règle d’or:
Fard à paupières > liner ou crayon > mascara

Autre règle d’or: si on choisit de charger les yeux on y va mollo sur le maquillage des lèvres et inversement, sauf si on est une pro et qu’on s’appelle Dany Sanz.

7. Les lèvres

Elles aussi auront besoin d’être hydratées et nourries en même temps que le visage avec un baume ou bien un peu de beurre de karité, idéal pour lutter contre les lèvres gercées.

La règle d’or:
Baume hydratant-nourrissant > crayon contour des lèvres > rouge à lèvres
Si vous êtes plutôt gloss, vous zapperez les étapes contour des lèvres et rouge à lèvres.

Sachez que le crayon contour des lèvres n’est pas votre ennemi. Pour éviter d’avoir cette horrible démarcation typique des années 90 chère aux chicas-gangstas du Bronx, choisissez un contour des lèvres de la même teinte que votre rouge à lèvre ou bien une couleur en dessous.

Tracez le contour de votre lèvres et venez hachurer légèrement vers l’intérieur. Appliquez votre rouge à lèvres (au doigt, pinceau ou bien directement avec le bâton) ensuite.
Les couleurs vont se fondre ensemble tout naturellement.

8. Le blush

Je conseille et fais cette étape en dernier car ça permet de trouver et utiliser la bonne teinte de blush: celle qui viendra lier harmonieusement les yeux et les lèvres.
Également, suivant l’intensité de votre maquillage des yeux vous pourrez en passer légèrement sur vos paupières pour un effet POP!

Le seul cas où le blush viendra s’appliquer à un autre moment, c’est si vous utiliser une poudre bronzante de type Terracotta.
L’ordre sera alors le suivant:

Crème hydratante > Base de teint > correcteur > blush > Poudre bronzante.

Le blush et la poudre viendront s’appliquer en forme de « 3 » sur le visage et sur les ailes du nez (parties bombées du visage; celles qui sont touchées naturellement en premier par le soleil). Utilisez un pinceau spécifique pour garder un bon contrôle du mouvement et du dépôt de matière.

Un blush rosé (pour les peaux foncés) ou orangé (pour les peaux métissées) appliqué en premier permettra à la poudre bronzante de mieux ressortir. Effet sun-kissed assuré.

A vos pinceaux!

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply
    demoizellevivi
    27 août 2013 at 18:17

    Bon ba c’est parfait! Instinctivement je procède de la sorte ih ih 😉

  • Reply
    Mama
    28 août 2013 at 21:10

    J’aime trop ton blog !

  • Reply
    xmllesandra
    13 mars 2014 at 21:21

    Mercii pr ces super conseils ! J adore ton blog !!!!

  • Reply
    tutoriels maquillage
    20 mai 2016 at 20:13

    tres jolie article, je partage sur mon blog de beauté parfum générique de marquue

  • Leave a Reply