Carnet mode

9 marques de maillots de bain éthiques et ecofriendly


£1, une livre.
À peu près 1,15 euros.
Mais pour être tout à fait exacte, 1£ c’est le prix d’un des derniers maillots de bain de la marque Missguided.
Pour les aficionados c’est la bonne affaire à rater sous aucun prétexte; pour celles qui cherchent à mieux consommer la mode et à se détourner des sirènes de la fast-fashion, c’est le contraire, une véritable aberration.
Mais dans le fond, pourquoi? Qu’est-ce qui ne va pas dans ce maillot « pas cher, idéal pour toutes les bourses »? Pourquoi prendre la mouche et décider « qu’on ne va pas dépenser si peu » pour un bout de tissu qu’au final on ne mettra que quelques jours dans l’année, pour les citadines les plus chanceuses d’entre nous?

Maillots de bain et écologie

Le problème des maillots de bain « classiques » c’est qu’ils pèchent aussi bien au niveau de l’éthique (respect des travailleurs et des consommateurs lors du processus de production et de vente), que de l’engagement écologique (produire sans nuire aux ressources naturelles).

Problème n°1: le prix.
Parce que 1,15 euros pour un vêtement neuf c’est l’assurance d’avoir à un moment donné, quelqu’un de la chaine de production lésé. Ce prix ne couvre absolument rien dans le processus de fabrication dudit maillot; qu’il s’agisse du prix du tissu, que du travail du designer, que de celui de la main d’oeuvre qui l’aura confectionné, que du prix du transport, ou encore de la publicité. Rien. Enfin, en théorie. Parce qu’en vrai avec ce genre de prix, l’impasse sur un salaire juste et digne a tout simplement été faite. Designer qui se voit voler son oeuvre, sweatshops, qualité médiocre…

Problème n°2: le produit en lui-même.
Parce qu’il est confectionné en nylon ou en élasthanne, deux matières synthétiques dérivées du pétrole…
Ajoutez à ça des colorants hautement chimiques pour les teindre et vous obtenez un cocktail explosif nocif et extrêmement polluant; aussi bien lors de la production, que potentiellement à chaque bain de mer. Résultat c’est notre chère planète qui souffre une fois de plus de nos excès en tout genre.

Aussi, si l’acquisition d’un nouveau maillot de bain fait parti de vos projets pour cette année, je vous propose ce guide de 9 marques de maillots, qui au-delà de leur engagement responsable, proposent des pièces qui ne lésinent pas sur le style, le confort et le prix.
Beaucoup d’entre elles ont recourt à l’ECONYL: il s’agit de nylon dérivé de fibres de filets de pêche abandonnés dans les océans. D’autres recyclent des bouteilles en plastique.
Alors on parle certes toujours de plastique, mais ici on ne crée rien de nouveau, il n’y a pas de hausse de la demande; on recycle ce qui aurait fini par être des déchets non éliminables. Autre point admirable, chez ces marques les stock de production sont volontairement bas.

** lire aussi: Make our planet great again **

 

Abysse

Engagement: maillots de bain et combinaisons de surf confectionnés en Californie à partir de filets de pêche fantômes recyclés (ECONYL) et de néoprène calcaire japonais (aucun dérivé pétrochimique). Soutien l’association Coral Gardeners qui restore la barrière corallienne à Moorea, Polynésie Française.
Style: athlétique, surfeuse des années 60/70
Prix: €€€

Site web

 

Peony

Engagement: maillots de bain fabriqués à partir de fibres recyclées, et bénéficient du label Oeko-Tex, un label qui garantit des textiles exempts de produits contenant des substances nocives et toxiques pour le corps et l’environnement. Le packaging utilisé est biodégradable.
Style: moderne, féminin
Prix: €€

Site web

 

Amara Tulum

Engagement: marque de maillots de bain réversibles et sans coutures basée à Tulum au Mexique et confectionnée par des artisans locaux. Les pièces sont composées à 78% d’ECONYL et à 22% de Lycra Xtra Life. Amara Tulum participe activement à la protection des océans en organisant régulièrement des nettoyages de plage.
Style: bohème, minimaliste
Prix: €€

Site web

 

Wolven

Engagement: maillots de bain une pièce et deux pièces crées à partir de bouteilles en plastique. Les pièces sont réversibles et les imprimés audacieux.
Style: hippie chic
Prix: €€

Site web

 

 

Vitamin A

Engagement: maillots de bain produits en Californie à partir d’Ecolux, une fibre de jersey mate et ultra-fine et de Lycra Xtra Life, une fibre qui protège la durée de vie et la tenue du tissu. Les motifs sont créés digitalmeent à partir d’une technique spécifique qui exclu le recours à l’eau.
Style: escapade tropicale, décontracté chic
Prix: €€

Site web

 

 

Camp Cove Swim

Engagement: gamme de maillot de bain créée et produite en Australie à partir d’ECONYL. Camp Cove est une structure familiale qui utilise très peu de packaging et zéro plastique lors de l’envoi de ses pièces. Utilise la technique de sublimation pour ses imprimés ; pas de recours à l’eau.
Style: vintage, nostalgique, body positive
Prix:

Site web

 

Summersalt

Engagement: collection de maillots de bain créés à partir d’ECONYL et réalisés en se basant sur les mensurations de près de 10 000 femmes. Une marque engagée et body positive.
Style: audacieux
Prix:

Site web

 

 

Magdakine designs

Engagement: maillots en nylon 100% recyclés, créés à partir d’ECONYL, cette fibre confectionnée à partir de filets de pêche abandonnés dans les mers. Bikinis cousus main en Californie du sud. Packaging recyclé, recyclable et réutilisable. La marque soutien de nombreuses actions sociales en faveur de la préservation des océans.
Style: engagé et coloré
Prix: €€

Site web

 

 

Galamaar

Engagement: maillots fabriqués à partir d’ECONYL, en ayant recours à des fibres de filets de pêche recyclés. Fabriqués aux Etats-Unis.
Style: élégant, classique, intemporel
Prix: €€€

Site web

 

 

Ah, et qui dit maillots, dit plage et donc: crème solaire, un sujet ultra-sensible dernièrement. Pourquoi? Parce qu’on estime que chaque année près de 10 tonnes de résidus de crème solaire sont déversés dans les océans. A terme, cela détruit le corail, qui s’asphyxie, blanchit et meurt. La raison? La présence de composants chimiques toxiques tels que l’oxybenzone ou encore l’octinoxate.
Alors pour avoir un meilleur impact je vous conseille de vous tourner vers des produits dits « reef safe ». Parmis eux :

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Mademoisellevi
    24 juin 2019 at 17:31

    Cet article tombe à pic
    Je ne me suis jamais vraiment attardée sur les maillots de bain éthique
    Pcq j’ai toujours le même depuis très longtemps ahah
    Et qu’il tient vraiment bien la route du coup
    Mais quand je devrais changer je saurais ou regarder : merci!

    • Reply
      Les Carnets d'Aurélia
      24 juin 2019 at 19:35

      Mais de rien!
      Oui tu as bien raison de garder le tien s’il est toujours bien, on dit d’ailleurs que la démarche la plus écoresponsable est celle qui consiste à utiliser ce que l’on possède déjà.
      En tout cas je suis ravie d’avoir pu t’inspirer un peu pour le jour où il t’en faudra un nouveau!
      🙂

    Leave a Reply