Carnet de voyages Dominique

5 bonnes raisons de visiter la Dominique

À l’instar du Niger et du Nigeria, la Dominique souffre la comparaison avec une autre.
Et oui, la plupart des gens a tendance à la confondre avec la République Dominicaine.
Assez embarrassant quand même…
Si ces deux îles font parties du bassin caribéen, elles n’ont de commun quasiment que ça.

Quand la République Dominicaine est située dans l’arc des grandes Antilles, la Dominique est située dans l’arc des petites. Quand la première jouit d’une forte influence hispanique, la seconde possède une touche de flegme bien à l’anglaise.
Le jour et la nuit; le paradis aseptisé des resorts versus le charme d’une nature sauvage et inapprivoisée. La légende dit d’ailleurs que si Christophe Colomb était amené à revenir dans la Caraïbe, l’île de la Dominique serait l’une des seules qu’il reconnaitrait automatiquement, tant cette ile au relief très montagneux en son centre a peu changé. Une ile fougueuse qui a d’ailleurs servis de décor à l’un des volets de Pirates des Caraïbes.
Je ne pouvais qu’adorer et avoir envie de partir à la découverte d’un tel lieu.

Un lieu qui sur place fait le bonheur des amateurs de randonnées et de plongées, ce que j’ai appris à être. La Dominique est un véritable paradis pour les amoureux d’une nature luxuriante et exubérante. Rivières, chutes d’eau, sources chaudes, forêts primaires, lacs, réserves, sites volcaniques classés au patrimoine mondial de l’Unesco, la liste des merveilles dominiquaises est longue, très longue.

Mais ce qui au-delà de tout ça est admirable et hautement désirable, c’est que la Dominique reste encore et toujours une destination confidentielle, tellement confidentielle que même Voyageurs du Monde ne la propose pas encore, c’est dire. A l’international tous les chemins ne mènent pas à la Dominique; quelques vols de compagnie britanniques, sinon, depuis la France, il faudra transiter vers les départements français, la Martinique et la Guadeloupe.
Sur place, beaucoup de sentiers et de sites de plongée paraissent vierges de toute exploration humaine. C’est l’ile anti tourisme de masse par excellence.
Alors, sortez des sentiers battus, empruntez les chemins de traverse et allez-y. Allez à la rencontre de cette masse verte pour un voyage sensoriel et humain inoubliable.

Et si il faut vous convaincre toujours plus, voici 5 choses à vivre en Dominique avant qu’il ne soit trop tard:

1 –s’imprégner de la culture rasta

En Dominique, elle est très forte, presque aussi forte qu’en Jamaïque. Les Dominiquais sont très fiers de leur île, et reconnaissants envers Mother Nature de tout ce qu’elle leur apporte. Vous pourrez en profiter pour goûter un plat typique, à base de légumes et de plantes aromatiques, en apprendre plus sur la flore et utiliser des produits naturels que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

2 – se prélasser dans une baignoire en pleine nature à Wotten Waven
Sur ce site naturel et bucolique, vous pourrez profiter d’un bain d’eau chaude sulfurisée, que vous prendrez dans des petites baignoires en métal spécialement aménagées. L’eau qui jaillit d’un peu plus haut, se déverse en permanence dans ces baignoires percées, avant de d’écouler et reprendre son chemin initial.
Se trouve également une ferme avec des animaux tropicaux et un jardin médicinal.


3 – partir à la découverte de la cascade de Wavine Cyrique
enfants et personnes sujettes au vertige s’abstenir! La cascade jaillit depuis un énorme bloc rocheux avant de se jeter directement dans la mer (par marée haute) ou sur la plage (par marée basse). On observe ce spectacle naturel depuis une portion de plage isolée. Son sable est d’un noir ultra-profond. Le parcours pour accéder à cette merveille est ultra exigeant mais absolument gratifiant. Il vous faudra descendre une falaise abrupte, aidé de la seule force de vos bras, d’une corde et des racines des arbres environnants. Le trail est par endroits extrêmement étroit. Si vous voulez vous faire une idée, c’est par ici que ça se passe. Je vous l’avais bien dit: aussi effrayant que gratifiant!

4 – explorer les lieux de tournage de Pirate des Caraïbes
c’est en Dominique qu’a été tournée une grande partie du volet numéro 3 de la saga. Les spots sont nombreux et bien indiqués. Le plus connu étant sans aucun doute l’Indian River, la plus large rivière de l’île. On y retrouve encore le repère de la sorcière. On découvre l’Indian River avec un guide à bord d’une embarcation dirigée par la seule force de ses bras.


5 – faire du snorkelling à Champagne Reef et avoir la sensation de nager dans un verre à champagne

Le pourquoi du comment? Des micro bulles de gaz qui s’échappent continuellement du fond, situé à un peu moins de 5 mètres de profondeur. Unique en son genre. La vie marine y est plutôt riche.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply